Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
10 découvertes 2013

[5] Le gène qui fait mal au cœur

Centre universitaire de santé McGill
Par Marine Corniou - 26/11/2013
Quatre ans de travail, 2 000 gènes analysés chez 10 000 patients appartenant à 6 cohortes internationales: l’ampleur de l’étude coordonnée par le cardiologue George Thanassoulis, professeur adjoint de médecine à l’Université McGill, donne le vertige.

Les efforts consentis par la quarantaine de chercheurs impliqués ont porté fruit. On a pu mettre en évidence pour la première fois le lien entre un certain profil génétique et le développement de la sténose aortique, une maladie qui touche une valve du cœur et qui affecte jusqu’à 9% de la population de plus de 65 ans. Mieux, l’étude, publiée dans le New England Journal of Medicine, a levé le voile sur l’un des mécanismes en cause dans cette mala­die fréquente, mais contre laquelle il n’existe aucun moyen de prévention.


Photo: Philippe Jasmin

«Nous avons été chanceux», commente modestement le docteur Thanassoulis, aussi directeur du programme de cardiologie préventive et de génomique cardiovasculaire au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Il faut dire qu’explorer les gènes associés à la sténose aortique revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin.


Lire la suite dans Québec Science (Janvier-février 2014)




Les 10 découvertes de l'année 2013