Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Science

De l'ADN extraterrestre?

23/09/2011

Les chercheurs de la NASA sont formels: les acides aminés et nucléobases – ces éléments à partir desquels se construit l’ADN – retrouvés dans des météorites qui ont échoué sur notre planète, ne proviennent pas de contaminations terrestres, mais bien de l’espace.

Le docteur George Cooper et son équipe ont analysé des fragments de 12 météorites, dont 9 trouvées en Antarctique, et y ont formellement identifié de l’adénine et de la guanine (deux constituants de l’ADN), mais aussi de l’hypoxanthine, de la xanthine et, pour la première fois, des substances dérivées de la purine qui n'existent pas dans les organismes terrestres. Ces éléments, appelées «nucléobases analogues», seraient la preuve que des réactions biochimiques nécessaires à l’apparition de la vie peuvent se produire à l’intérieur des météorites et des comètes. Cette étude est publiée dans les Annales de l’académie américaine des sciences (PNAS).
 

Afficher tous les textes de cette section