Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Science

De l'oxygène sur la comète!

02/11/2015
Les scientifiques sont les premiers surpris: la sonde Rosetta, qui orbite autour de la comète "Tchouri" depuis plus d'un an (voir l'article ici), a découvert de l'oxygène dans son sillage, selon une étude parue dans Nature. Ce qui suggère, autrement dit, que ces molécules ont été incorporées dans la comète au moment de sa formation, et qu'elles sont aujourd'hui relâchées lors du "dégazage", qui se produit à mesure que celle-ci s'approche du Soleil.

"Nous ne nous attendions pas vraiment à détecter de l'oxygène au niveau de la comète - qui plus est en telle quantité - car l'O2 est très réactif, c'était une surprise", a expliqué Kathrin Altwegg, investigatrice principale de l'instrument ROSINA, un spectromètre qui analyse les gaz émis par Tchouri (voir le blog de l'ESA).

De fait, l'instrument a détecté en moyenne 3,8% d’oxygène moléculaire (celui qu'on respire!) dans la queue de la comète (par rapport à la vapeur d'eau), et jusqu'à 10% par moments. Voilà qui est considérable, sachant que l'on détecte très rarement du dioxygène sous cette forme dans l'espace.

D'où vient-il? La question reste entière, mais une chose est sûre: cet oxygène a été incorporé dans la glace de la comète lors de sa formation et serait donc âgé de 4,6 milliards d'années. Selon certains scientifiques, cette découverte pourrait amener à revisiter certaines théories sur la formation du Système solaire, puisque cela prouve que l'oxygène se serait formé très tôt... Affaire à suivre!

Afficher tous les textes de cette section