Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Science

Les araignées amatrices de poissons

Par Marine Corniou - 18/06/2014

À la question "que mangent les araignées?", nous répondons sans hésiter "des insectes", qu'elles capturent dans leurs toiles. Mais une étude publiée dans PLOS ONE (Fish Predation by Semi-Aquatic Spiders: A Global Pattern), souligne que de nombreuses araignées raffolent aussi...de poisson!

Les biologistes savaient déjà que certaines d'entre elles s'adonnaient à la pêche, notamment celles des genres Dolomedes et Nilus, mais on pensait ce hobby anecdotique.

Martin Nyffeler, de l'université de Bâle, en Suisse, et Bradley Pusey, de l'université de Western Australia, ont scruté tous les articles publiés sur la prédation de poissons par les araignées, et ont aussi récolté pendant des mois des informations "officieuses" auprès de biologistes, de naturalistes et de photographes de tous horizons... Leur étude est la première à documenter de façon globale le comportement pêcheur des araignées. Et la surprise est de taille!

Des araignées pêchent...partout!

Des araignées de tous les continents (à l'exception de l'Antarctique) et appartenant à de nombreuses familles ont été prises en flagrant délit de pêche, que ce soit dans des ruisseaux, des lacs ou des marais...

La majorité des cas rapportés viennent d'Amérique du Nord, notamment de l'est des États-Unis. Au Canada, le seul exemple répertorié est celui d'une araignée aquatique dégustant un poisson à Shoe Lake, en Ontario.

Environ 80% des comportements de "pêche" sont observés dans la famille des Pisauridae, l'araignée semi-aquatique Dolomedes triton étant particulièrement friande de poisson.


Comment les araignées pêchent-elles?

Grâce à leur vision, mais surtout grâce à leurs mécanorécepteurs, des poils qui les renseignent sur les vibrations de l'air et de l'eau. En général, les araignées semi-aquatiques ancrent leurs pattes arrières sur une plante ou une roche, et posent leur pattes de devant à la surface de l'eau, prêtes à détecter les mouvements des poissons. Elles les paralysent ensuite avec leur "venin", neurotoxique, pour le déguster tranquillement.

L'étude indique que les araignées attrapent en moyenne des poissons 2,2 fois plus longs qu'elles, et pouvant peser jusqu'à 4,5 fois leur poids! De quoi faire rêver bien des pêcheurs...même si ce régime alimentaire semble plutôt marginal chez toutes les espèces concernées.


Photos: Solimary Garcia Hernandez, Instituto de Biociências, Universidade de São Paulo, Brazil.
Et ci-dessus: Dolomedes semotilus, Jason Butler, Lexington, USA

 



Afficher tous les textes de cette section