Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

16% des décès dans le monde sont liés à la pollution

Par Martine Letarte - 24/10/2017
-
La pollution est responsable de 16% des décès dans le monde et a causé environ 9 millions de morts prématurées en 2015.

Les maladies causées par la pollution ont entrainé 9 millions de décès prématurés dans le monde. C’est plus que les décès causés par les diètes trop riches en sodium, l’obésité, l’alcool, les accidents de la route et la malnutrition maternelle et infantile. C’est aussi trois fois plus que le sida, la tuberculose et la malaria combinés, puis 15 fois plus que toutes les guerres et autres formes de violence. La pollution touche toute la planète, mais particulièrement les pays à faibles et moyens revenus. Dans certains pays, une mort sur quatre est liée à la pollution.

C’est ce que révèle le rapport de The Lancet Commission on Pollution and Health qui détaille les impacts de la pollution sur la santé globale.

Il analyse les conséquences de la pollution de l’air, de l’eau, du sol et de l’environnement de travail. Il explore aussi les coûts économiques et les injustices sociales de la pollution.

La pollution tue davantage les populations les plus vulnérables. En effet, près de 92% des morts liées à la pollution se produisent dans les pays à faibles et moyens revenus. Et, dans ces pays, les communautés les plus pauvres et marginalisées sont les plus touchées.

Les enfants courent les plus grands risques parce que de petites expositions à des produits chimiques dans l'utérus et pendant la petite enfance peuvent avoir des conséquences sur leur santé à long terme, ainsi que sur leurs capacités d’apprentissage et leurs chances d’arriver à bien gagner leur vie. Ils sont ainsi plus susceptibles de connaitre une forme d’invalidité et de mourir prématurément.

La combustion de l’énergie fossile dans les pays à hauts revenus et de la biomasse dans les pays pauvres sont responsables de 85% de la pollution due aux particules en suspension dans l’air. Les plus grands émetteurs de dioxyde de carbone sont les centrales électriques au charbon, les producteurs de produits chimiques, les opérations minières et les véhicules.

Au Canada, l'Association médicale canadienne estime que la pollution de l'air est responsable de 21 000 décès prématurés par an, de 92 000 visites aux urgences et de 620 000 consultations médicales.

Le rapport précise que le fait d’accélérer le virage vers les énergies propres réduirait la pollution de l’air et améliorerait la santé des populations et de la planète.

 

Afficher tous les textes de cette section