Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Découverte d'un gène lié à l'allergie aux arachides

Par Marine Corniou - 11/10/2017
-

Des chercheurs canadiens ont mis le doigt sur un gène associé à l'allergie aux arachides, apportant une preuve supplémentaire du lien entre allergie et susceptibilité génétique. Leur découverte, publiée dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology, pourrait aider à diagnostiquer l'affection chez les enfants avant la survenue de premiers symptômes.

Des études précédentes avaient déjà montré une association entre certains variants génétiques et l'allergie aux arachides, une allergie potentiellement mortelle qui concerne 1% de la population adulte et 2 à 3% des enfants au Canada.

Le gène, appelé c11orf30/EMSY, est déjà connu pour son rôle dans d'autres pathologies allergiques, notamment l'asthme, l'eczéma et la rhinite allergique.

Cette meilleure compréhension des bases génétiques des allergies pourrait à terme aider les chercheurs à mettre au point des traitements innovants. “Environ 80% des personnes ayant de l'asthme ont aussi de l'eczéma, des allergies saisonnières ou alimentaires” a expliqué l'une des co-auteurs, Denise Daley, de l'université de Colombie-britannique, au Calgary Herald. “On voit des bébés avec de l'eczéma à 3 ou 6 mois, et dans l'année qui suit ils développent des symptômes d'asthme et parfois des allergies alimentaires ou plusieurs maladies allergiques.”

Le rôle du gène EMSY a été mis en évidence grâce à l'analyse génétique comparative de 850 personnes souffrant d'une allergie aux arachides et de 926 "témoins" non allergiques.

L'équipe a passé plus de 7 millions de marqueurs génétiques au peigne fin et a comparé ses résultats à d'autres analyses génétiques menées ailleurs dans le monde.



 

Afficher tous les textes de cette section