Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Homo sapiens prend un coup de vieux!

Par Marine Corniou - 08/06/2017


C'était une donnée largement admise: l'humain moderne, Homo sapiens, est apparu en Afrique de l'Est il y a environ 195 000 ans.

Mais voilà que de nouveaux fossiles, découverts sur le site de Jebel Irhoud au Maroc, laissent penser que les Homo sapiens existaient déjà il y a 315 000 ans! Et que le berceau de l'humanité pourrait se situer plus à l'ouest que prévu...

Autant dire que cette étude, publiée dans Nature par une équipe internationale
dirigée par Jean-Jacques Hublin (Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste de Leipzig et Collège de France) et par Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut National d’Archéologie et du Patrimoine (Rabat, Maroc), bouleverse le monde de la paléoanthropologie.

(Notons que ce domaine est régulièrement déstabilisé par de nouvelles découvertes, comme en témoignait notre article sur les origines de l'humanité.)



La découverte de restes humains sur ce site date des années 1960. De nouvelles fouilles ont permis d'en découvrir d'autres en 2004 (faisant passer le nombre de fossiles de 6 à 22), associés à des outillages de pierre, mais les précédentes datations les avaient situés à environ 160 000 ans avant notre ère, bien que certains signes "primitifs" pouvaient laisser penser qu'il s'agissait d'homininés plus anciens.

L'équipe a donc procédé à de nouvelles datations, par thermoluminescence sur des silex brûlés. Résultat? Les artefacts auraient 315 000 ans, plus ou moins 34 000 ans.

"De plus, l’équipe a pu réévaluer l’âge établi directement sur la mandibule d’enfant d’Irhoud 3 découverte dans les années 1960. (...). En prenant en compte les nouvelles mesures de la radioactivité du site et les progrès récents de cette méthode, un âge beaucoup plus ancien et parfaitement en accord avec les résultats obtenus par la méthode thermoluminescence a été obtenu pour ce fossile", peut-on lire dans le communiqué.

« Nous avons pris l’habitude de penser que le berceau de l’humanité moderne peut être localisé en Afrique de l’Est il y a 200 000 ans, mais nos travaux démontrent sans ambiguïté qu’Homo sapiens était probablement déjà présent sur l’ensemble du continent africain il y a 300 000 ans. Bien longtemps avant la sortie d’Afrique d’Homo sapiens, il y a eu une dispersion ancienne à l’intérieur de l’Afrique » a déclaré le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin.

Un sacré changement de paradigme.


 

Afficher tous les textes de cette section