Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

La physique aux portes d'une nouvelle ère?

11/03/2016


Chaque année, les physiciens théoriciens et les expérimentateurs se réunissent dans les Alpes italiennes, aux Rencontres de Moriond. Le rendez-vous de cette année est particulièrement attendu: depuis le mois de décembre, la fébrilité est palpable au CERN, à Genève.

Car les nouveaux résultats obtenus par les expériences ATLAS et CMS, conduites au LHC (le plus grand accélérateur de particules au monde), laissent penser qu'une nouvelle particule, totalement inédite et non prédite par la théorie, pourrait avoir été découverte.

Pour l'instant, rien n'est confirmé, mais la rumeur enfle. Il faut rappeler que le LHC fonctionne à des énergies jamais atteintes auparavant (13 TeV). Avec une telle puissance, il est possible de mettre le doigt sur des particules lourdes impossibles à détecter autrement.

Et justement, une petite anomalie, correspondant éventuellement à une nouvelle particule inconnue, a été repérée parallèlement dans les deux expériences ATLAS et CMS, au même niveau d'énergie (autour de 750 GeV). S'agit-il d'un nouveau boson? Si c'est le cas, il s'agirait d'une gigantesque révolution!

Comme l'explique le physicien Yves Sirois, de l'expérience CMS, "si cela est confirmé, c’est comme si, dans notre puzzle quasiment complet et qui
tenait la route, apparaissait soudainement un morceau qui n’a ni la bonne forme, ni la bonne taille, ni la bonne couleur …". Ce boson inattendu, aux propriétés étonnantes, pourrait donc révolutionner toute la physique...Il y a de quoi être fébrile!



 



Partagez  


Afficher tous les textes de cette section