Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

La pleine conscience aurait un impact sur certains gènes

Par Martine Letarte - 11/07/2017
-
Les gènes associés au stress et à l’inflammation seraient moins actifs chez les adeptes d’activités pleine conscience.

En plus de calmer l’esprit, la méditation et les autres activités pleine conscience comme le yoga, le Tai Chi et le Qigong réduiraient l’activité des gènes associés au stress et à l’inflammation.

On savait déjà que les activités pleine conscience amélioraient la santé physique et mentale, notamment en réduisant le stress et l’anxiété, mais une équipe de chercheurs de l’Université de Coventry au Royaume-Uni a voulu mieux comprendre les mécanismes moléculaires de ces bénéfices.

L’équipe a réalisé la première méta-analyse dans le domaine en sélectionnant 18 études sur les pratiques pleine conscience qui répondaient à une longue liste de critères, dont l’inclusion de la variable du changement dans l’expression des gènes. Ces études, réalisées entre 2005 et 2014, ont inclus un total de 846 participants.

Bien que ces activités soient très différentes – certaines sont sédentaires, d’autres sont très actives –, les chercheurs ont découvert une constante : dans tous les cas, les gènes reliés à l’inflammation, particulièrement celui appelé NF-κB, devenaient moins actifs. "C'est l'effet opposé à ce que le stress chronique produit sur l'expression des gènes et cela suggère que ces pratiques peuvent réduire le risque de malaidies liées à l'inflammation", notent les auteurs.

L'inflammation est essentielle pour que le corps puisse se défendre contre les infections. Mais, si les gènes qui l'activent sont trop exprimés, ils induisent une augmentation du stress qui devient, à terme, néfaste.

Bien qu'intéressante, cette méta-analyse a plusieurs limites, liées notamment au nombre réduit d'études et de participants, et à la faiblesse de certaines études prises en compte (qui n'avaient parfois pas de groupe témoin). Reste qu'elle confirme une série d'autres analyses mettant en lumière les bienfaits de la "pleine conscience".

Alors, êtes-vous plus du type yoga ou méditation ?

 

Afficher tous les textes de cette section