Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Le meilleur de la culture scientifique - Juillet-août 2017

Par Émilie Folie-Boivin - 26/07/2017



Notre journaliste déploie son flair pour sélectionner le meilleur de la culture scientifique, qu'il s'agisse de livres, de balados, d'expositions, de documentaires, d'émissions ou d'événements. 

ÉCOUTER


Quand la nature a besoin de magie
Tout comme les films de fiction, les documentaires animaliers ont eux aussi besoin de la magie du cinéma pour améliorer leur bande-son. L’épisode Sounds Natural, du balado 99 % Invisible, en explore les dessous pas toujours aussi authentiques qu’on aimerait le croire. Par exemple, lorsque les catalogues de son ne suffisent pas, les artistes bruiteurs reproduisent ceux de la nature en louant des animaux, ou les créent de toute pièce pour correspondre aux attentes du spectateur. Un épisode « fascinant », comme dirait l’autre.
99percentinvisible.org
(26 minutes, en anglais).



Gardiens de la Galaxie
L’astronaute Jim Lovell prend toujours plaisir à regarder Apollo 13, le film tiré de cette incroyable aventure qui a suscité un nouvel intérêt de la part du public pour ces voyages extraterrestres. Dans l’épisode Neil deGrasse Tyson And Jim Lovell On Failure, iPhones and Mars, du balado Nerdette, Lovell, maintenant âgé de 89 ans, et l’astrophysicien Neil deGrasse Tyson – autre geek de l’espace – reviennent sur le passé et le futur de l’exploration spatiale, la planète Mars, l’importance de l’échec et l’heureuse évolution de la nourriture pour astronautes. Cette passionnante demi-heure file comme une fusée. (33 minutes, en anglais).
 

REGARDER


Dans la chambre secrète d’Ötzi
La momie Ötzi a rarement de la visite, car, depuis sa découverte dans les Alpes en 1991, elle réside dans une crypte réfrigérée et protégée contre toute contamination. Mais l’artiste Gary Staab a eu la chance unique d’entrer dans son congélo pour l’observer, afin d’en faire une réplique 3D. Le documentaire L’homme de 5 000 ans suit son travail de moine pour découvrir le moindre secret que pourraient encore cacher les 61 tatouages et les leggings de cuir de l’« homme des glaces ». Un projet carrément givré.
À ICI EXPLORA, le lundi 21 août, 21 h.
 

SURFER



Aider les chercheurs grâce à la science participative

Découvrir de nouveaux vers de terre, recenser les bécasses d’Amérique, identifier les météorites et retranscrire les manuscrits de Francis Bacon ne sont que quelques manières de donner un coup de pouce aux chercheurs, et ce, sans avoir besoin d’un diplôme ! Dans un aide-mémoire fort pertinent, l’équipe de l’émission Découverte dénombre des projets de recherche auxquels les citoyens peuvent participer de façon bénévole sans quitter le confort de leur pyjama.
Sur le site d’ICI Radio-Canada.
 

LIRE


Du ciel au jardin

Après nous avoir fait observer les astres, Hubert Reeves veut nous coller le nez sur les fleurs que la nature fait pousser et que l’on piétine négligemment. Dans son tout récent livre J’ai vu une fleur sauvage, l’astrophysicien présente la trentaine d’« amies » qui poussent sur sa propriété de Malicorne, en France. Quelques-unes, comme le pissenlit et la pâquerette, fleurissent aussi joyeusement sur nos terrains québécois. Rempli d’anecdotes, de photos et d’histoires, cet herbier est aussi agrémenté de notes botaniques aussi savantes que personnelles. La passion de Reeves est contagieuse : une fois cet herbier refermé, on veut illico délaisser les écrans pour arpenter la forêt avec les enfants et admirer le magnifique travail de la nature. Afin que, à leur tour, ils souhaitent défendre la beauté du monde.
J’ai vu une fleur sauvage – L’herbier de Malicorne, Hubert Reeves, Éditions du Seuil, 256 p.


La fin des poubelles
La consultante en environnement Marlène Hutchinson est une optimiste. D’emblée, elle nous assure que, un jour, nous trouverons une manière de recycler tous les déchets (hourra !). Mais les choses ne bougeront pas tant que, collectivement, les consommateurs ne se donneront pas un gros coup de pied au derrière. La loi du moindre effort a la couenne dure : le seul fait d’avoir à rincer le pot de « beurre de pinottes » avant de le mettre au recyclage freine les volontés écolos de nombreux citoyens. Dans son essai, l’auteure nous sensibilise – sans jamais faire la morale – en nous montrant comment opter pour des choix plus éclairés. Une plaquette inspirante qui frappe là où ça fait mal.
Objectif zéro déchet : un projet collectif, Marlène Hutchinson, Éditions MultiMondes, 119 p.


>>>>> À lire aussi: Ma nuit au musée, où notre journaliste a eu l'occasion de vivre une nuit au musée 



Afficher tous les textes de cette section