Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Le plus vieux vin italien jamais découvert

Par Martine Letarte - 26/08/2017
-
Des analyses chimiques réalisées sur des poteries remontant au début du IVe millénaire (4000 à 3000 avant Jésus-Christ) portent à croire que la production de vin italien est beaucoup plus ancienne que l’on croyait.

Alors qu’on pensait que la production de vin s’était développée en Italie autour des années 1300 à 1100 avant Jésus-Christ, de larges jarres fabriquées lors de l’âge du cuivre, au début du IVe millénaire, ont répondu positivement aux tests pour trouver des traces de vin.

Ces résultats, publiés dans la revue scientifique Microchemical Journal, ont été obtenus par une équipe de chercheurs de l’université de Floride du Sud. Ces résidus de vin deviennent ainsi les plus anciens jamais découverts dans toute la préhistoire de la péninsule italienne.

Les pièces de poterie non émaillées ont été trouvées sur le site de Monte Kronio, à Agrigente, sur la côte ouest de la Sicile.

Les chercheurs ont déterminé que les résidus trouvés contenaient de l’acide tartrique et du tartrate de sodium, qui se produisent naturellement dans les raisins lors du processus de vinification.

Il est très rare qu’on arrive à déterminer la composition de tels résidus puisqu’ils nécessitent que la poterie retrouvée soit intacte.

Les auteurs de l’étude essayent maintenant de déterminer si le vin était rouge ou blanc !

Photo : Davide Tanasi, Université de Floride du Sud
 

Afficher tous les textes de cette section