Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Les États-Unis réautorisent les trophées d'éléphants

Par Marine Corniou - 17/11/2017
-

L'administration Trump ne tient pas la protection de la biodiversité en haute estime, on le sait. Sa dernière décision le montre encore une fois: les chasseurs américains pourront de nouveau importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwé et en Zambie, ce qui avait été interdit par le gouvernement Obama en 2014.

Une décision difficile à justifier, alors que les populations d'éléphants d'Afrique sont en sévère déclin (baisse des effectifs de 30 % entre 2007 et 2014). L'Afrique, qui comptait plus de 20 millions d’éléphants avant la colonisation européenne, n'en possède plus que 350 000 environ. Au Zimbabwé, la population diminue de 6% par an.

Un porte-parole du Fish & Wildlife Service américain a souligné que "la chasse sportive légale, bien régulée (...) peut être bénéfique pour la conservation de certaines espèces, en incitant les communautés locales à préserver les espèces en question en injectant de l'argent pour la conservation", pour justifier la décision de renverser l'interdiction.

Les organisations de défense des animaux fustigent évidemment cette décision, arguant qu'elle risque d'augmenter le braconnage, alors qu'on estime que 100 éléphants sont déjà tués chaque jour.

Mise à jour: le 17 novembre au soir, Donald Trump a suspendu sa décision.
 






 

Afficher tous les textes de cette section