Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Quels sont les effets sur la santé du changement climatique?

Par Maxime Bilodeau - 02/11/2017
-
Le réchauffement mondial du climat a des impacts dévastateurs sur la vie humaine, souligne, chiffre à l’appui, un rapport cosigné par vingt-quatre organisations intergouvernementales.

L’Organisation mondiale de la santé, l’Organisation météorologique mondiale et plusieurs prestigieuses institutions académiques sont derrière cette vaste initiative intitulée Lancet Countdown : Tracking progress on health and climate change. Ce bilan est appelé à être publié annuellement dans The Lancet jusqu’en 2030.

Notre santé

Pour la petite histoire, le compte à rebours (« countdown ») a été initié dans la foulée de l’Accord de Paris, en 2015. Cette même année, la revue médicale britannique concluait que les changements climatiques anthropiques menacent les avancées des cinquante dernières années en matière de santé publique.

L’originalité de ce rapport est qu’il mesure les effets de l’augmentation des températures terrestres sur la santé humaine, souligne Christiana Figueres, présidente du comité consultatif du Lancet Countdown et ex-secrétaire administrative de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques

« Nous n’y parlons pas de la santé de notre planète ni des autres espèces qui y habitent, même si elles souffrent autant que nous. Il y est plutôt question de vous, de votre famille, de vos voisins. Bref, de chacun de nous », écrit-elle dans une lettre ouverte publiée dans The Guardian.

Conséquences multiples

Dans le rapport, on apprend notamment que la hausse moyenne de 0,9 °C des températures globales entre 2000 et 2016 a entraîné, l’année dernière, des coûts de l’ordre de 165 milliards de dollars à l’humanité.

En moyenne, 125 millions d’adultes de 65 ans et plus ont été touchés par des vagues de chaleur depuis 2000 par rapport à la moyenne de 1986-2008. Ce nombre atteint deux pics en 2015 et 2016, alors que respectivement 175 millions et 115 millions de personnes supplémentaires avaient été touchées.
 
 


Dans la catégorie « effets insoupçonnés du réchauffement climatique », on retrouve la prolifération d’insectes vecteurs de maladies infectieuses graves. Par exemple, Aedes aegpyti, un moustique vecteur de la dengue, a vu sa capacité de transmettre la maladie augmenter de 9,5 % depuis 1950.
 
 


 

Afficher tous les textes de cette section