Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Une mission pour sauver la mémoire d'un glacier bolivien

Par Mélissa Guillemette - 19/05/2017
-
Une équipe de glaciologues partira en mission lundi vers le sommet de l'Illimani, en Bolivie, pour prélever des carottes de glace avant qu'il ne fonde.

Il s'agit de la deuxième mission du projet international Protecting Ice Memory, dont on vous parlait dans notre numéro de janvier dernier. En août 2016, des scientifiques avaient carotté le col du Dôme, du mont Blanc, dans les Alpes.

Les scientifiques souhaitent que des carottes tirées de glaciers menacés par le réchauffement climatique soient conservées dans des conteneurs enfouis dans la neige en Antarctique. Ils qualifient d'ailleurs l'initiative de « bibliothèque mondiale d’archives glaciaires ». L'idée est que les échantillons ne soient utilisés en recherche que lorsque les glaciers d'origine auront complètement fondu.

Le glacier de l'Illimani, niché à 6400 mètres, est un bijou d'information sur le passé de la région. Sa couche de glace fait 140 mètres de profondeur et raconte l'histoire climatique et environnementale des 18 000 dernières années (évolution des précipitations, feux dans la région, présence de polluants, etc.)

La mission de prélèvement y durera quatre semaines et implique une quinzaine de chercheurs provenant de Bolivie, de France, du Brésil et de Russie, ainsi que des guides et des porteurs.

Ces derniers porteront les segments de carotte sur leur dos (et de nuit!) vers le camp de base, car il est impossible pour des hélicoptères de se rendre à aussi haute altitude.

Les carottes de glace seront acheminées à Grenoble, en France, où elle seront conservées dans un congélateur en attendant que la « bibliothèque » soit construite en Antarctique. Les chercheurs espèrent que ce sera fait en 2020.

Photo: Patrick Ginot
 

Afficher tous les textes de cette section