Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

À Paris, on teste des puits de carbone à base d'algues

Par Marine Corniou - 25/10/2017


www.paris.fr

La ville de Paris teste un puits de carbone à base de microalgues pour dépolluer l'air ambiant.

Absorber les gaz à effet de serre en ville: c'est le but d'une expérimentation qui a lieu depuis juillet 2017 en plein coeur de Paris. Une colonne Morris, cette colonne verte typiquement parisienne initialement destinée à l'affichage, a été détournée en puits de carbone par les entreprises Suez et Fermentalg.

Construite en verre, elle est remplie de microalgues flottant dans un mètre cube d'eau, qui vont capter le CO2 présent en abondance dans l'air et l'utiliser pour se multiplier.

Selon les concepteurs, la colonne devrait pouvoir absorber la même quantité de CO2 qu’une centaine d’arbres environ. Le projet expérimental doit durer 6 mois et doit évaluer le pouvoir de captation des algues ainsi que leur capacité de filtration de divers polluants atmosphériques, comme le dioxyde d'azote et le monoxyde de carbone.

Une idée pour Montréal?



Afficher tous les textes de cette section