Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

L'asthme coûte plus de 80 milliards $US par année à l'économie américaine

Par Martine Letarte - 16/01/2018
-

Frais médicaux, absentéisme au travail et à l’école, décès : l’asthme coûte plus de 80 milliards $US chaque année aux Américains.

C’est ce que révèle une nouvelle recherche réalisée par les Centres de contrôle des maladies et de prévention des États-Unis. Les chercheurs ont analysé les données du Medical Expenditure Panel Survey, un ensemble de grands sondages menés par l’Agency for Healthcare Research and Quality auprès des familles et des individus, ainsi que de leurs fournisseurs de soins de santé et de leurs employeurs.

Alors que près de 214 000 personnes ont répondu au sondage réalisé entre 2008 et 2013, plus de 10 000 étaient traitées pour l’asthme.

En se basant sur cet échantillon, les chercheurs ont estimé qu’il y avait plus de 15 millions de personnes aux États-Unis traitées pour l’asthme chaque année. Le coût annuel de l’asthme aux États-Unis, en comptant les soins médicaux, l’absentéisme et la mortalité, frôle les 82 milliards $US. Par personne, cela représente plus de 3200 $ de frais médicaux par année. L’asthme est relié à près de 3200 décès annuellement, ce qui occasionne des dépenses de près de 30 milliards. Les jours de travail et d’école manqués pour l’asthme coûtent environ 3 milliards par année.

D’après les auteurs, cette étude sous-estime les coûts totaux de l’asthme parce qu’elle n’inclut pas les gens qui ne reçoivent pas de traitement pour ce trouble.

D’après l’Association pulmonaire du Québec, l’asthme est la plus importante maladie respiratoire au Canada, avec près de 2,5 millions de Canadiens qui en souffrent. Au Québec, on estime qu’il y a plus de 600 000 personnes atteintes, dont 350 000 enfants et adolescents. Le traitement de l'asthme coûterait chaque année au Canada plus d'un milliard de dollars pour environ 60 000 visites à l’urgence, 5500 hospitalisations et entre 150 et 300 décès.

Cette maladie chronique n’est pas un problème de santé limité aux pays à haut revenu; "plus de 80% des décès dûs à l'asthme sont enregistrés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire", rappelle l'Organisation mondiale de la santé.
 

Afficher tous les textes de cette section