Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Des traces humaines vieilles de 130 000 ans trouvées en Californie?

Par Marine Corniou - 26/04/2017



C'est une étude qui promet de faire jaser, voire même de faire scandale: publiée dans Nature par des chercheurs américains, elle suggère que des humains étaient présents sur le continent américain il y a 130 000 ans. Soit 115 000 ans plus tôt que ce qui fait actuellement consensus!

"Une annonce aussi extraordinaire doit reposer sur des preuves extraordinaires, et nous pensons que le site de Cerutti mastodon nous apporte ces preuves", a confié l'un des auteurs, Tom Deméré, du Musée d'Histoire Naturelle de San Diego, au magazine National Geographic.

Ces preuves, trouvées sur le site de Cerruti près de San Diego, sont des indices indirects de la présence humaine. Il s'agit des os d'un mastodonte (Mammut americanum) qui portent des marques de percussions (réalisées par des outils) et qui semblent avoir été "préparés" à l'aide d'outils trouvés sur place, lors de la mort de l'animal.

"Ces découvertes confirment la présence d'une espèce non identifiée d'Homo sur le site lors de la dernière période interglaciaire [NDLR, au début du Pléistocène supérieur, qui a débuté il y a environ 126 000 ans], indiquant que des humains dotés d'une dextérité manuelle et sachant manier des marteaux et des enclumes de pierre ont préparé les os de ce mastodonte pour en extraire la moelle osseuse", notent les auteurs.

Le site californien a été fouillé au début des années 1990, mais ce n'est que récemment que les spécimens ont pu être datés, grâce à la méthode de datation par l’uranium-thorium.

La découverte chamboule complètement la théorie largement acceptée, selon laquelle les premiers humains auraient conquis le continent américain il y a un peu moins de 15 000 ans (voir aussi l'article sur les premiers Américains). Notons toutefois que plusieurs paléontologues ont déjà mis en doute ces conclusions, contestant l'origine humaine des traces observées sur les os ou encore l'âge des vestiges.

Mais si elle est confirmée, la trouvaille poussera les chercheurs à réécrire totalement l'histoire des migrations humaines, dont nous parlions ici. Car il y a 130 000 ans, Homo sapiens n'était pas encore sorti d'Afrique... D'autres espèces l'ont-elles précédé sur le continent américain? Le débat promet d'être animé.

Image principale:Tom Demere/San Diego Natural History Museum. À gauche, un fémur de mastodonte fracturé. À droite, un bloc qui pourrait avoir servi de marteau.

L'histoire de la découverte (en anglais)



Afficher tous les textes de cette section