Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
La révolution James Webb

Nouvelle donne pour les exoplanètes

Sylvain Lumbroso - 05/09/2017
-
En octobre 2018, la fusée Ariane placera en orbite un téléscope (baptisé James Webb) très puissant, capable d'observer notamment les exoplanètes. Les scientifiques se préparent à recevoir des jeux de données à exploiter. Certains instruments analyseront l'atmosphère de ces objets pas si lointains.

Pour expliquer l'enjeu de ce bouleversement technologique, l'Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx) accueille la scientifique américaine Victoria Meadows qui donnera une conférence grand public à l'Université de Montréal le 13 septembre prochain (il reste peu de places disponibles, réservez la vôtre rapidement). Un événement rare à ne pas louper, car cette collaboratrice de la NASA est une figure de proue dans l'étude de l'astronomie des planètes. Elle modèlise leur formation pour comprendre et détecter des signes de vie potentiels.

Nicolas Cowan, astrophysicien spécialiste des atmosphères planétaires à l'Université McGill, a travaillé avec Victoria Meadows. Dans ce balado, il illustre en 10 minutes comment le télescope James Webb révolutionnera l'étude des planètes en dehors du Système solaire.



Afficher tous les textes de cette section