Publicité
Sciences

Comète Ison: À vos télescopes!

27-11-2013

Va-t-elle illuminer le ciel ou disparaître sans crier gare? La comète ISON est l’événement astronomique de cette fin d’année (2013). Mi-octobre, les chercheurs en astrophysique de l’Université de Montréal photographiaient la belle pour la première fois à l’observatoire du Mont-Mégantic.

Le cliché (ci-dessus) montre que la queue de poussières est bien au centre de la queue de gaz, ce qui illustre que la comète se dirige presque directement vers le Soleil. Elle atteindra son périhélie, c’est-à-dire le point de son orbite le plus proche de notre étoile, le 28 novembre. À l’heure où nous écrivons ces lignes, elle ne s’est toujours pas désintégrée… C’est l’occasion de rappeler que cette comète vient du nuage d’Oort, situé aux confins du Système solaire, et effectue probablement son premier passage près du Soleil. Contrairement à ce qu’indiquait notre article de novembre, elle n’a pas mis 10 000 ans pour venir jusqu’à nous. «C’est un chiffre donné par la NASA, mais c’est trop court! Cela signifierait qu’elle a toujours voyagé à 20 km/s. Or, elle vient tout juste d’atteindre cette vitesse en s’approchant du Soleil. C’est impossible de donner une valeur exacte, car l’existence du nuage d’Oort n’est de toute façon qu’hypothétique. La durée de son voyage avoisinerait plutôt le million d’années», dit Karl Battams, astrophysicien au Naval Research Laboratory à Washington. Voilà qui est rectifié!

Où est la comète?
Denis Bergeron, astronome amateur interrogé par Québec Science sur l’observation de la comète ISON dans le numéro de novembre, nous informe qu’il continuera à alimenter son site internet avec de nouvelles images d’ISON et des informations pour faciliter son observation en décembre. À consulter sur www.astrosurf.com/d_bergeron.

Publicité

À lire aussi

Sciences

Les mégots, hautement toxiques pour les crustacés

Enterrer discrètement son mégot dans le sable parce que la poubelle est trop loin est un geste plus nocif qu’il n’y paraît.
Marine Corniou 15-05-2018
Sciences

Du mercure sur la peau

En Afrique du Sud, et dans plusieurs pays du continent, les produits pour éclaircir la peau se vendent comme des pains chauds. Un phénomène inquiétant.
Sciences

Une larve dévoreuse de plastique

Une larve de papillon raffole du plastique: une solution pour réduire les déchets?
Marine Corniou 25-04-2017