Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 

VU SUR LE WEB



La graisse brune: une alliée contre le froid



C'est désormais prouvé: la graisse brune est essentielle à l'organisme dans la lutte contre le froid. Le rôle de ce tissu adipeux? Produire de la chaleur à partir de la graisse 'normale', celle que le corps emmagasine.

C'est ce que démontre une étude d'André Carpentier, endocrinologue et chercheur au Département de médecine de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) et au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CRCHUS).

La graisse brune est un tissu adipeux qui "contient beaucoup de mitochondries, de petites fournaises qui fabriquent de l'énergie à partir du gras et du sucre. Les mitochondries sont dotées d’une protéine leur permettant de produire de la chaleur en brûlant directement des graisses. En effet, lorsque le corps est exposé au froid, la graisse brune consomme une quantité significative d’énergie déjà stockée dans ses cellules sous forme de gouttelettes. C’est-ce qui rend ce tissu si unique et essentiel dans la lutte contre le froid", peut-on lire dans le communiqué de l'Université de Sherbooke.

Nous vous parlions de ce tissu dans notre numéro spécial sur le froid.

Dans une nouvelle étude publiée dans Cell metabolism, "l'équipe d’André Carpentier est parvenue à bloquer artificiellement l’activation de la graisse brune, lorsque le corps est exposé au froid. Le corps humain cherche alors à se défendre autrement contre le froid : il frissonne!", poursuit le communiqué, qui mentionne qu'il s’agit de la première étude à prouver hors de tout doute le rôle physiologique de la graisse brune chez les êtres humains.
 

 
23/02/2017
Université de Sherbrooke



Réchauffement climatique: une vidéo éloquente de la NASA



Cette vidéo de la NASA et de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) retrace l'évolution des températures de surface moyennes mesurées depuis 1880 jusqu'à 2016, année la plus chaude jamais enregistrée.

Elle met en lumière les "anomalies" enregistrées par rapport aux moyennes attendues. Globalement, les températures moyennes en 2016 était d'environ 1°C supérieures aux températures enregistrées dans les années 1950.

On constate que le réchauffement s'est accéléré au cours des 35 dernières années, et que 16 des 17 années les plus chaudes sont survenues depuis 2001.

2016 a battu les records (comme 2015 et 2014 avant elle): 8 des douze mois de l'année ont été les plus chauds jamais enregistrés.

 


24/01/2017
NASA https://youtu.be/bCVXnrQfzgA



Contrôler un bras robotique par la pensée: c’est possible!



Dans notre numéro de décembre, on expérimentait des casques EEG qui permettent de contrôler des objets par la pensée.

Pour continuer sur ce thème, la vidéo ci-dessus présente un système inédit qui permet, à l'aide d'un simple casque EEG à 64 électrodes, de contrôler avec précision un bras robotique. Mis au point par des chercheurs de l'université du Minnesota, ce dispositif a fait l'objet d'une publication dans Scientific Reports en décembre 2016.

C'est en imaginant bouger leurs bras que les cobayes arrivent à contrôler, à distance, le bras du robot, sans qu'il y ait besoin de placer des implants intra-crâniens. Un espoir pour les personnes paraplégiques ou atteintes de maladies neurodégénératives.
 
22/12/2016
University of Minnesota https://www.youtube.com/watch?v=w6QEGeIKHw0