Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 

VU SUR LE WEB


Des super-Terres invivables?



On n'arrête pas de découvrir des "Terres" potentielles situées dans des zones habitables autour d'autres Soleils, espérant qu'elles puissent abriter des formes de vie...Une nouvelle étude de Helmut Lammer publiée dans Monthly Notices of the Royal Astronomical Society vient un peu modérer les espoirs. Parmi ces exoplanètes, les "super-Terres", a priori hospitalières mais plus grandes et plus massives que notre planète, seraient en fait invivables. Alors que la force de gravité des petites planètes n'est pas assez puissante pour retenir une atmosphère autour d'elles, les super-Terres retiennent au contraire presque tout l'hydrogène dans leur atmosphère, ce qui en fait davantage des géantes gazeuses, comme Neptune, que des terres habitables. Avec une telle atmosphère, très riche en hydrogène et très épaisse, la pression à la surface est probablement énorme, incompatible avec la vie.

La taille idéale? Selon Lammer, du Space Research Institute (Academie autrichienne des Sciences), seules les planètes ayant une masse de 0,5 à 1,5 fois celle de la Terre seraient propices. Voilà qui resserre considérablement l'éventail des candidates!
 

 

 

 


03/03/2014
Helmut Lammer