Publicité
Professions

Préparateur de fossiles

15-09-2017

Découvrir un fossile est une chance, mais dégager le fossile de ses sédiments sans l’abîmer est un art. Précieux et fragiles, ces archives du passé doivent être nettoyées par un spécialiste minutieux, qui prend bien le temps de travailler la pierre avec ses outils et son microscope binoculaire. Le préparateur de fossiles joue un rôle de premier plan dans l’équipe de recherche; il fait apparaître les détails des restes animaux ou végétaux afin que les paléontologues puissent les étudier, et les visiteurs les admirer.

Journée type

Une journée dans la vie de Jason
L’été, c’est la saison des fouilles; Jason part souvent à l’extérieur avec des étudiants-fouilleurs. L’équipe de recherche décide chaque année des zones où les fouilles se concentreront. Il faut d’abord préparer le terrain, puis on commence nos recherches. Dans les couches rocheuses, on va être à l’affût de formes, de bosses et d’ondulations qui sont des indices de la présence de fossiles. Sur le site, on utilise les faiblesses naturelles des sédiments pour dégager les fossiles ou des outils pour isoler la roche ciblée. Les failles indiquent souvent la présence de fossiles et il est possible de les extraire sans avoir à couper la roche.

Parfois, il arrive qu’on abîme des morceaux, mais il est heureusement possible de refaire le casse-tête en laboratoire et de les recoller . Les roches potentielles sont rapportées au laboratoire pour un examen plus approfondi au microscope et sous des loupes.
Une étape très importante de la découverte est la documentation des fossiles qu’on retrouve. Où et comment était placé le fossile dans les couches de roches ? Jason prend des photos et marque le lit, la strate, l’orientation, la polarité et le nombre de morceaux à l’aide d’outils d’arpenteur et de dessins. Les roches sont alors bien emballées et gardées ensemble. Souvent, la documentation sur la découverte d’un fossile est plus pertinente que le fossile lui-même, car elle permet de le placer dans son contexte écologique et de raconter son histoire.

De retour au laboratoire, les fossiles subissent un premier nettoyage superficiel. Il faut les rendre présentables pour l’étape cruciale du tri. Effectivement, la probabilité que le fossile retienne l’attention de l’équipe de recherche et des visiteurs ne tient qu’à un fil ! Seuls les plus rares ou ceux sur lesquels des étudiants-paléontologues veulent travailler pour leurs recherches seront préparés plus minutieusement par Jason.

Vient enfin le moment de la préparation des fossiles. Jason s’assoit à son microscope binoculaire pour bien observer les détails de la roche. À l’aide de burins à air comprimé, des petites pointes qui vibrent rapidement, il détache patiemment les saletés et les couches sédimentaires qui la recouvrent. Tranquillement, les éléments fossilisés qui s'y cachaient refont surface pour le plaisir de ses yeux. C’est un travail de longue haleine puisqu’une cinquantaine d’heures sont nécessaires pour terminer les plus petits projets !

Durant l’hiver, les fouilles s’arrêtent. Jason travaille alors uniquement à la préparation des fossiles en laboratoire. Il trouve un certain confort dans cette répétition. Cela lui permet aussi de rester concentré pour reprendre des travaux de préparation mis de côté faute de temps.

Publicité

À lire aussi

Professions

Technologue des procédés et de la qualité des aliments

De nouvelles croustilles à saveur de macaroni au fromage, un soda à la poutine, des biscuits encore plus chocolatés… Il y en a pour tous les goûts ! Qui se cache derrière l’invention de ses aliments qui nous font tant plaisir ? Les technologues des procédés et de la qualité des aliments !
Québec Science 21-12-2014
Professions

Bio-informaticien

Les progrès spectaculaires de ces dernières décennies dans le domaine de la biologie génèrent une quantité énorme de nouvelles données scientifiques et des résultats informatisés de plus en plus complexes. Il est devenu urgent de former de véritables spécialistes des sciences biologiques et informatiques : les bio-informaticiens.
Québec Science 27-11-2014
Professions

Technicienne en cartographie

Feux de forêts, visite d'une ville, pollution des lacs... tu as toujours besoin d'une carte pour te renseigner. C'est le travail des techniciens en cartographie de les produire à partir de diverses données !
Québec Science 26-10-2015