Publicité
Santé

Comment guérir une infection urinaire?

17-05-2018

Si certains essais cliniques suggèrent que la canneberge a un effet préventif pour les femmes qui ont des infections récurrentes, les méta-analyses ne l’ont pas confirmé.

Quiconque a déjà expérimenté cette affection comprend le désir de s’en débarrasser au plus vite ! Uriner est un cauchemar, et les envies, pressantes, se multiplient dans la journée. Tout ça à cause d’une vilaine bactérie; et la plupart du temps, c’est de Escherichia coli dont il est question.

Il n’y a pas 36 solutions. Il faut prendre rendez-vous chez le médecin qui prescrira des antibiotiques. Boire beaucoup d’eau est également conseillé pour favoriser l’élimination des bactéries.

Quand ce mal vous afflige (une femme sur deux y est sujette dans sa vie), les probiotiques intravaginaux ne sont pas recommandés par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux du Québec (INESSS), puisque les données sur leur efficacité sont contradictoires.

Les œstrogènes oraux et vaginaux (pour les femmes ménopausées) n’ont également pas fait leurs preuves. Même chose pour la canneberge. Si certains essais cliniques suggèrent un effet préventif pour les femmes qui ont des infections récurrentes, les méta-analyses ne l’ont pas confirmé.

Il faut certainement trouver d’autres moyens de traitement ou de prévention, puisque, à l’échelle mondiale, des milliers de cas d’infection urinaire antibiorésistante ont été observés. Un rapport de l’INESSS, publié à l’automne 2017, souligne d’ailleurs que Escherichia coli résiste à certains antibiotiques au Québec.

 

Cet article fait partie d’un dossier répondant aux 50 questions de santé les plus fréquemment entrées par les Québécois dans le moteur de recherche Google. Pour accéder à toutes les questions de santé, cliquez ici.

 

Publicité

À lire aussi

Santé

Qu’est-ce qui cause la diarrhée?

La cause la plus fréquente de ce symptôme gênant est la gastro-entérite.
Santé

La quête du véritable R0

Le «taux de reproduction de base» d'un pathogène est un paramètre-clé. Pour la COVID-19, des chercheurs tentent d'établir s'il de 2... ou de 15.
Santé

Des vaccins pour guérir les cancers?

Ce traitement pourrait être administré dès le diagnostic et permettrait ainsi d'éviter bien des chimiothérapies.
Martine Letarte 18-05-2018