Publicité
Encyclo

L’arbre à bulles

11-05-2014

La gomme à mâcher (« chewing-gum », pour nos amis de l’Europe) est la friandise la plus vendue au monde ! On ne la connaît que depuis une centaine d’années, environ. Et pourtant, son ingrédient principal circule dans les arbres depuis la nuit des temps…

Oui, tu peux aller le crier à tes parents la prochaine fois qu’ils voudront t’empêcher d’en mâcher : la « gomme balloune » est une invention de la nature !

Elle provient d’un arbre qu’on trouve au Mexique, dans les forêts du Yucatán : le sapotier. Comme tous les arbres, le sapotier est rempli de sève. Mais sa sève est assez particulière : c’est une sorte de latex qu’on appelle chicle.

Les Mayas, qui habitaient le Mexique il y a des milliers d’années, mâchaient déjà le chicle. Vers 1860, ce latex est arrivé aux États-Unis, car on voulait en faire des pneus.

Mais un dénommé Thomas Adams a eu une meilleure idée : s’inspirer des habitants de l’Amérique centrale pour créer une nouvelle friandise. Pour cela, il fallait bien sûr ajouter des arômes (naturels ou artificiels) au chicle… et beaucoup de sucre. Ça, pas besoin de le préciser à tes parents…

De toute façon, il ne reste maintenant plus grand-chose de naturel dans la gomme à mâcher, puisque les fabricants ont remplacé le chicle par diverses substances artificielles. Prends le temps de lire la liste des ingrédients la prochaine fois où tu ouvriras un paquet de gomme : disparu dans la brume, le sapotier !

Sur le même sujet :

Notre portrait du métier d’aromaticien

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Célèbre grâce à une moisissure !

En observant ses cultures de bactéries un beau jour de 1928, Alexander Fleming (1881-1955) s’aperçoit qu’une drôle de moisissure a contaminé son travail. Fleming était bien loin de se douter que ce gâchis accidentel allait pourtant révolutionner le monde de la médecine.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Taxis de l’espace

Aller et revenir dans l'espace. Rien de mieux qu'une fusée pour faire la navette!
Québec Science 22-07-2016
Encyclo

Les bossus du désert

Le chameau et le dromadaire se ressemblent énormément. En fait, on considère le dromadaire, d’Arabie et d’Afrique du Nord, comme étant une variété de chameau à une seule bosse (le chameau de Bactriane, asiatique, en a deux). On nomme d’ailleurs aussi le dromadaire chameau d’Arabie.
Québec Science 08-05-2014