Publicité
Encyclo

La correction de la vue au laser

04-10-2018
Correction de la vue

Photo: looking_2_the_sky@depositphotos.com

Un laser est un faisceau de lumière très concentré. Alors comment peut-on réaliser une chirurgie avec de la lumière ? En fait, lorsque la lumière est très concentrée, elle peut chauffer fortement une surface. Lorsque le faisceau du laser atteint la surface de l’œil, il est si chaud qu’il vaporise les tissus mous. En d’autre terme, il creuse légèrement la surface.

Mais comment le fait de creuser un œil peut-il améliorer la vision ? En fait, la plupart des problèmes de visions proviennent d’une malformation de l’œil : l’information lumineuse captée par l’œil ne se rend pas exactement sur la rétine. La rétine, c’est un organe sensible au fond de l’œil rempli de photorécepteurs qui envoient les informations visuelles au cerveau. Lorsque l’image arrive un peu devant ou derrière la rétine, cela trouble l’image que le cerveau essaie de décortiquer. Résultat : une personne pourra avoir une vision plus floue des objets éloignés, ou des objets rapprochés selon la malformation. Il faudra alors des lunettes pour compenser le problème et ajuster les rayons lumineux sur la rétine.

Creuser l’œil au laser, dans la partie appelée la cornée, permet de rectifier la malformation de l’œil et de s’assurer que les rayons lumineux atteignent la rétine comme il faut. L’avantage d’utiliser un laser, c’est que cela évite tout contact direct avec l’œil, ce qui limite les risques d’infection. De plus, le laser a une précision beaucoup plus grande qu’un scalpel et peut s’arrêter au moindre mouvement de l’œil, ce qui évite les erreurs.

Cependant, il faut garder à l’esprit que ces lasers de chirurgie sont conçus spécialement pour cette fonction et sont manipulés par des spécialistes. Il n’est donc vraiment pas recommandé d’essayer de regarder directement la lumière d’un pointeur laser pour voir quel effet cela ferait : cela peut abîmer ton œil.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Molécules désordonnées !

Contrairement aux solides et aux liquides, les gaz, passent souvent inaperçus (s’ils sont inodores !). Ils sont pourtant eux aussi formés de molécules. Or, celles-ci sont faiblement liées les unes aux autres et se déplacent constamment, dans un désordre complet.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Recherche

Tu cherches quelque chose?
Québec Science 08-10-2014
Encyclo

Baculum: un pénis en chair… et en os?

Chez l’humain, le pénis en érection se dresse fièrement sans même le support d’un os. Est-ce aussi le cas chez les autres mammifères, ou s’agit-il d’une exception?
Québec Science 25-01-2019