Publicité
Encyclo

Coup de génie contre coups de soleil

12-08-2016

À l’arrivée de l’été, nombreux sont les insouciants qui deviennent rouge tomate après s’être languis au soleil. Pourtant, il suffit d’un peu de crème solaire et le problème est évité. Mais comment cette substance prévient-elle les brûlures?

Pour le savoir, il faut d’abord identifier les coupables de ce calvaire : les ultraviolets (UV). Il s’agit d’un type de lumière émise par le Soleil, mais invisible pour ton œil. L’énergie contenue dans les rayons UV interagit avec les cellules de ta peau, causant des dommages à l’ADN. Le coup de soleil qui en résulte n’est donc pas vraiment une brûlure : c’est la réaction d’inflammation de ton corps qui essaie de se réparer.

À plus long terme, si ces dommages à l’ADN, aussi appelés mutations, ne sont pas corrigés par la cellule, le résultat peut être désastreux. Comme l’ADN est l’équivalent d’un livre d’instructions pour tes cellules, une erreur qui s’y glisse peut complètement dérégler leur fonctionnement. Hors de contrôle, elles se répliquent et se propagent : c’est le cancer.

Une autre conséquence de l’exposition aux UV, celle-ci moins désagréable, est le déclenchement du bronzage. Certaines cellules de ta peau produisent davantage de mélanine, un pigment brunâtre qui donne sa couleur à la peau et qui joue le rôle d’écran. Cette substance naturelle absorbe les rayons UV nocifs et empêche les cellules d’être brûlées. Chez les peuples qui sont constamment soumis à de forts rayonnements UV, sous les tropiques par exemple, une importante production de mélanine est un avantage considérable. Favorisée au fil de l’évolution, la peau foncée est donc une adaptation!

Et les crèmes solaires dans tout ça? Leurs ingrédients chimiques agissent comme la mélanine en absorbant les UV, puis en dissipant cette énergie sous forme de chaleur. De nombreux composés ont cette capacité, tous avec des noms plus étranges les uns que les autres, notamment le PABA ou l’oxybenzone.

Quant à l’acronyme «FPS» affiché sur les bouteilles, il signifie «facteur de protection solaire». Il indique la durée de la protection solaire. Si ta peau prend naturellement 10 minutes d’exposition avant de brûler, un écran solaire de FPS 20 multipliera cette durée par 20, la prolongeant à un total de 200 minutes.

Par contre, n’oublie pas que si tu te baignes, la crème solaire est lavée et ce calcul tombe à l’eau lui aussi! Mieux vaut réappliquer de la crème que d’avoir l’air d’un homard…

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Le dur climat de Mars

L’atmosphère de la planète Mars ne contient pas d’oxygène, ce gaz essentiel à ta survie. À la place, on y retrouve 95 % de dioxyde de carbone, le déchet que tu expires pour pouvoir vivre.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Plaisir d’hiver

En ski de fond, tout repose sur deux particularités : la forme courbée du ski (le milieu est plus haut que les pointes) et le fartage. D’abord, lorsqu’on avance, on veut glisser au maximum. Pour y arriver, on met le fart de glisse aux deux extrémités des skis. Ce sont des cires plus ou moins dures qui améliorent le rendement en empêchant la mince couche d’eau qui recouvre la neige d’exercer une succion.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Comment les maths ont stoppé la guerre

Grâce à sa célèbre machine, on estime que le mathématicien britannique Alan Turing a écourté la Seconde Guerre mondiale de deux ans et permis d’épargner des dizaines de milliers de vies humaines en décryptant les messages secrets allemands.
Québec Science 25-04-2015