Publicité
Encyclo

La souris, la tique et la bactérie

11-11-2017

Photo: Sonar@depositphotos
 
C’est l’histoire d’un petit rongeur, la souris à pattes blanches. Cette souris vit aux États-Unis où le climat tempéré lui convient, mais avec le climat qui se réchauffe, voilà qu’elle étend son territoire vers le nord, à raison de 10 kilomètres par année. Elle a aujourd’hui colonisé le sud du Québec.

Mais la souris ne voyage pas seule ! Agrippée à sa peau, la tique aux pattes noires profite de la mobilité de son hôte pour voir du pays elle aussi. Une tique est un parasite minuscule doté de 8 pattes qui se nourrit du sang de l’animal auquel elle s’est accrochée. La souris ne se rend compte de rien: la tique sécrète un liquide qui engourdit la région de la piqûre. Bien que peu ragoutant, le problème n’est pas là.

Vois-tu, la tique aux pattes noires peut elle-même être l’hôte d’un parasite ! Cette fois, il s’agit d’une bactérie, Borrelia burgdorferi qui peut causer une infection grave chez l’humain: la maladie de Lyme. La tique peut en effet s’accrocher à toi si tu frôles l’herbe où elle attend patiemment et te contaminer si elle est porteuse de la bactérie. Selon une étude, seulement 20 % des tiques aux pattes noires du Québec sont porteuses de ce parasite.

La maladie de Lyme est sournoise, car les premiers symptômes peuvent apparaître jusqu’à 30 jours après la piqûre de la tique. Cela complique le diagnostic des patients, d’autant plus qu’au départ, ça ressemble à une simple grippe. Mais la maladie se transforme ensuite en une panoplie de symptômes variables, comme des maux de tête sévères, des douleurs intermittentes aux muscles et aux articulations et des troubles cardiaques. Comme si ce n’était pas assez, elle donne l’impression aux malades de devenir fous à cause d’une confusion mentale, de pertes de mémoire et de douleurs aux nerfs.

Heureusement, nous savons maintenant que des tiques infectées avec B. burgdorferi sont présentes dans les régions de l’Estrie, du Centre-du-Québec et du sud de la Mauricie, ce qui mène au dépistage de la maladie. Découverte rapidement, il suffit de prendre des antibiotiques pour éliminer la bactérie. Cependant, il peut arriver qu’un traitement plus long soit nécessaire pour éviter le retour des symptômes quelques mois, voire quelques années plus tard.

Maintenant que tu es conscient de la présence de la tique, à toi d’être vigilant quand tu pratiques des activités de plein air. Il vaut mieux avoir des pantalons longs pour se promener dans les herbes et vérifier dans la douche si une tique ne t’a pas choisi comme garde-manger. Si c’est le cas, tu l’arraches aussi près de la peau que possible avec une pince à épiler. Même si cela prend au moins 24 heures à la bactérie pour passer du site de piqûre à ton corps, il vaut mieux garder l’œil ouvert !
 

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Chouettes, les lunettes !

L'œil humain est conçu pour voir au loin sans effort. Pour voir de près, il travaille beaucoup plus fort. C'est normal : nos ancêtres, pour repérer le gibier et voir venir les prédateurs à l'horizon, utilisaient plutôt la vision éloignée. Mais nous, on regarde la télé, on joue à l'ordinateur, on lit, on écrit. Autrement dit, on agit un peu contre nature avec notre regard !
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Feu, feu, joli feu…

Le feu est une réaction chimique de combustion. Trois éléments sont nécessaires à celle-ci : un combustible (1), un comburant (2) et de la chaleur (3, énergie d’activation). Le combustible est le matériau qui brûle (le bois par exemple). Le comburant est un produit chimique, en général l’oxygène, qui se combine au combustible en l’oxydant. Enfin, la chaleur est produite par un frottement, un courant électrique, une étincelle ou n’importe quelle autre source d’énergie.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Un ver de trop

Au Québec, peu de gens savent que les vers de terre ont été introduits par l’homme. Et ils ne sont pas aussi bons pour les sols que leur réputation le prétend !
Québec Science 27-07-2018