Publicité
Encyclo

Pollution numérique

05-12-2014

Entre 20 et 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont générées dans le monde chaque année ! Pas étonnant quand on sait à quel point les appareils électroniques rythment notre quotidien : réveil matin, grille-pain, cellulaire, ordinateur, télévision…  Tous ces jouets que l’on n’hésite pas à troquer contre le dernier modèle encore plus performant. Mais qu’arrive-t-il à notre matériel démodé quand on s’en départit ?

Jeter une télé aux poubelles, ce n’est pas fort. La plupart de tes appareils électroniques contiennent des produits nocifs comme le plomb ou le mercure, qui mettent des années à se dégrader et risquent de contaminer les sols et l’eau que tu bois ou de générer des fumées toxiques lors de leur incinération. Heureusement, tu peux faire éviter le dépotoir à tes gadgets électroniques.

À condition qu’ils ne soient pas en trop mauvais état, tu peux faire don de tes appareils à des organismes à but non lucratif. Ceux-ci redistribueront le matériel dans des écoles, des bibliothèques ou des œuvres de charités.

Si c’est impossible, le recyclage est la meilleure des solutions : dans un ordinateur, 95% des matériaux sont récupérables ! Pièces électroniques, verre, plastique, métal pourront avoir une seconde vie. Depuis 2012, un programme québécois de recyclage des appareils électroniques a été mis en place. Les Écofrais que tu paies à l’achat d’un disque dur servent à assumer une partie des frais de ce programme. Dès lors, de nombreux magasins reprennent le matériel usagé et plusieurs points de dépôts ont vu le jour dans les centre-villes.

Mais malheureusement le problème s’exporte au-delà des frontières des pays industrialisés comme le Canada. Quelques 170 pays ont rallié la Convention de Bâle, qui limite les trafics internationaux de déchets électroniques dangereux. Malgré cela, ces ordures partent par bateau et débarquent dans des pays en voie de développements comme l’Inde, la Chine ou le Pakistan qui abritent de véritables dépotoirs électroniques. Dans ces lieux insalubres et dangereux, des enfants bien plus jeunes que toi, brûlent des câbles pour extraire les filaments de cuivre, démontent des claviers d’ordinateurs et récupèrent l’encre de veilles cartouches. Certains travaillent même avec des bains d’acide fumant pour extraire les métaux rares des circuits imprimés. Pour le modique salaire de 2 dollars par jour…

Comme tu peux l’imaginer, ces usines de recyclage improvisées ont des effets néfastes sur l’environnement et la santé des populations locales. Cancers, intoxication, maladies pulmonaires… Sans gants ni masques de protection, ce cocktail de produits chimiques est une véritable bombe à retardement pour les jeunes travailleurs et leur famille.

Tu ne pourras pas stopper ces trafics à toi tout seul; mais en prolongeant l’existence de tes appareils électroniques et en réfreinant tes envies d’avoir le dernier gadget à la mode, tu feras déjà ta part. Penses-y à l’approche du temps des Fêtes.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

La maladie du sang blanc

Le terme leucémie signifie "sang blanc". On sait maintenant que s'il affecte indirectement le sang, le problème se situe en fait dans la moelle des os.
Québec Science 15-04-2016
Encyclo

Une source de vie

Le carbone est l'élément chimique le plus abondant dans notre corps, après l'oxygène. Avant d'arriver jusqu'à nous, le carbone voyage entre ciel, mer et terre.
Québec Science 30-06-2016
Encyclo

Guéri par un virus !

Des bactéries s'installent dans un corps humain. Pour les combattre, on peut les rendre malades à leur tour en leur envoyant un virus !
Québec Science 05-02-2015