Publicité
Encyclo

Roulez à l’électricité

27-03-2015

Plus de 1500 Québécois ont osé plonger. Les Véhicules Entièrement Électrique (VEÉ) décollent au Québec ! Et ils ont tout pour nous séduire : confortables, esthétiques, silencieux et peu polluants.

Avec les exigences de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre et la raréfaction du pétrole, la voiture 100 % électrique s’impose. Elle qui existe depuis plus d’un siècle ! Les premiers prototypes datent en effet du début du 19e siècle et la première voiture électrique a été commercialisée en 1896. Malgré des débuts prometteurs, les voitures à moteur à explosion lui ont volé la vedette à cause de sa trop faible autonomie, sa faible vitesse et l’abondance de l’essence bon marché. Mais le balancier commence à revenir !

Car ces désagréments sont en voie de disparition. Les nouvelles voitures électriques peuvent avoir une autonomie de 160 kilomètres et leurs batteries peuvent être rechargées en seulement 6 à 8 heures avec une borne de 240 V. Et pour ceux qui pensent qu’elles sont lentes comme des tortues, sachez que le record de vitesse atteint par une VEÉ en 2010 est de 515 km/heure !

Au lieu d’un moteur à essence, une VEÉ fonctionne grâce à un ou plusieurs moteurs alimentés par une batterie d’accumulateurs qui stockent l’électricité. Lorsque la voiture roule, l’énergie est puisée dans cette batterie pour faire fonctionner le ou les moteurs qui, reliés aux roues motrices, les font tourner. Sur certains modèles, lorsque le véhicule ralentit, le moteur fonctionne comme un générateur et permet de recharger partiellement la batterie.

Pourquoi tes parents ne courent-ils pas tout de suite chez leur concessionnaire acquérir cette petite merveille ? Bien que la voiture électrique s’avère moins coûteuse à long terme (l’énergie électrique est bien meilleur marché que l’essence), elle nécessite de débourser beaucoup plus d’argent à l’achat qu’une voiture standard. Il faudrait quasiment 3 ans pour rentabiliser le surcoût d’une telle voiture.

Le gouvernement québécois a créé le programme « Roulez électrique » pour  encourager les citoyens à acheter une VEÉ en les aidant à financer le véhicule. De gros efforts sont aussi faits pour l’installation de bornes de recharge : on en dénombre plus de 600 dans la province au début 2015.

La voiture électrique est-elle vraiment écologique ? Sa production reste dommageable pour l’environnement. Ce sont surtout les batteries qui sont montrées du doigt. Les matériaux intervenant dans leur construction sont polluants et la question de leur élimination pose problème. Mais à l’utilisation, oui, puisque l’électricité québécoise est principalement d’origine hydraulique… On peut donc se vanter d’avoir des voitures électriques encore plus « vertes » !

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Le bienfaiteur de l’humanité

Fondateur de la biologie moderne, père de la vaccination, bienfaiteur de l’humanité, les surnoms pour décrire Louis Pasteur ne manquent pas ! Ce grand scientifique français a consacré sa vie à ses recherches qui ont permis de sauver des milliards de vies humaines !
Québec Science 29-01-2015
Encyclo

Loup ou coyote ? Les deux !

Entre les coyotes, les loups et les chiens, les frontières semblent plutôt floues et il n'est pas rares de retrouver des individus issus de croisements.
Québec Science 22-12-2017
Encyclo

Ça brûle !

On entend parler depuis de nombreuses années des combustibles fossiles qui « détraquent le climat ». Non renouvelables, ils fournissent actuellement plus de 80% de l’énergie primaire mondiale. Malgré les alternatives « vertes », il ne sera pas facile de s’en passer.
Québec Science 05-05-2018