Publicité
Encyclo

Tout là-haut

21-04-2018

photo: cookelma@depositphotos.com

Qui n’a pas déjà rêvé de devenir astronaute ? Admirer la Terre de l’extérieur, « flotter » dans le vide comme si rien ne te retenait. Seulement voilà, tout n’est pas si facile. Dans l’espace, tout est hostile à l’homme. Du simple fait de respirer jusqu’à l’envie soudaine de manger ta barre de chocolat préférée, ces gestes qui te paraissent acquis sur Terre le sont moins pour les astronautes. C’est là que la science entre en jeu !

La station spatiale internationale (SSI) orbite à quelques 400 km au-dessus de la Terre. Pour y respirer, les astronautes ont recours à la chimie. L’électrolyse de l’eau, découverte en 1800, permet de fournir le dioxygène (O2) indispensable à la vie. Dans cette réaction chimique, un courant électrique « brise » les molécules d’eau pour faire de l’O2 (ainsi que du dihydrogène – H2), qui est ensuite mélangé à d’autres gaz pour reproduire l’atmosphère terrienne.

Les réserves en eau sont aussi étroitement contrôlées. Alors qu’au Québec, chacun consomme en moyenne 400 litres d’eau par jour, à bord de la SSI, on recycle même l’urine des astronautes. Comment ? Grâce à la distillation, qui permet de purifier les eaux usées par ébullition, puis condensation de la vapeur produite. Et pour se laver, les astronautes n’ont d’autres choix que de faire une « toilette de chat » : débarbouillette et savon sans rinçage sont de mise.

Quant à manger leur biscuit préféré, c’est hors de question. Tout aliment qui fait des miettes est banni de la station. Celles-ci pourraient se mettre à flotter partout et endommager le matériel… Pas facile la vie d’astronaute !
 

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Un gigantesque océan souterrain

À environ 500 kilomètres sous nos pieds se cache un immense réservoir d’eau. Il renfermerait autant d’eau que tous les océans de la Terre réunis ! Cependant, l’eau n’est pas sous une forme que l’on connait mais prise au piège à l’intérieur d’un minéral : la ringwoodite.   
Québec Science 27-02-2015
Encyclo

Guéri par un virus !

Des bactéries s'installent dans un corps humain. Pour les combattre, on peut les rendre malades à leur tour en leur envoyant un virus !
Québec Science 05-02-2015
Encyclo

De précieux insectes en danger

Un peu plus de 16 % des colonies d'abeilles ont disparu l'hiver dernier. Une grande perte lorsque l’on sait que pas moins d’un tiers des aliments qui se trouvent dans notre assiette provient de la pollinisation par les abeilles. Une raison de plus, pour en connaitre davantage sur ces insectes !
Québec Science 11-03-2016