Publicité
Encyclo

Un morceau de ciel dans ton jardin ?

07-08-2018

photo: njnightsky@depositphotos.com

L’espace, c’est vraiment fascinant. Et heureusement, pas toujours besoin d’un télescope pour l’étudier de près. Il suffit de partir à la chasse aux météorites qui tombent sur la terre.

Tu as sûrement déjà passé des nuits à observer le ciel en espérant voir passer une magnifique étoile filante. Et tu sais qu’elles portent mal leur nom : ce ne sont pas des étoiles qui bougent, mais plutôt des météores, c’est-à-dire des corps rocheux qui entrent dans l’atmosphère terrestre et s’enflamment sous la friction de l’air. Sous la chaleur, ils se désintègrent, mais laissent une brève mais magnifique trace lumineuse lors de leur passage. Cependant, si le météore est suffisamment gros, un phénomène plus rare peut survenir: le caillou ne se désintègre pas complètement et atteint la Terre. On l’appelle alors météorite.

Les scientifiques estiment qu’environ 4 400 météorites de plus d’un kilogramme atteignent le sol à chaque année. Évidemment, comme 71% de la surface de la terre est recouverte d’eau, la plupart finissent au fond des océans. Cependant, une partie de ces météorites tombe bel et bien sur la terre ferme. Il ne reste qu’à les cueillir !

Il faut savoir que les météorites peuvent être des morceaux d’astéroïdes, de lune ou, encore plus rarement, de Mars et de comètes ! Pour les scientifiques, il est possible de les différencier en observant leur structure au microscope et leur composition chimique. Cela signifie que les météorites peuvent prendre diverses formes et couleurs. Certains morceaux sont très prisés car ils sont magnifiques, alors que d’autres ressemblent à des cailloux très ordinaires.

Tu te demandes sûrement comment il serait possible d’identifier une météorite, si elles ressemblent parfois aux roches ordinaires. Voici quelques astuces : si la météorite est tombée récemment, elle aura probablement une coloration noire à cause de la combustion. Il y aura également une croûte de fusion caractéristique de moins d’un millimètre d’épaisseur autour de celle-ci puisqu’elle aura été soumise à une chaleur intense.

Cependant, la seule véritable manière d’identifier ta météorite avec certitude sera de la faire analyser par un laboratoire d’expertise qui examinera la composition chimique de la roche, permettant de confirmer son origine extra-terrestre. Ce qui est impressionnant, c’est que la chute dans l’atmosphère est tellement rapide que seule la surface surchauffe et se modifie. Le centre de la météorite, lui, reste très froid, ce qui lui permet de conserver ses propriétés d’origines. Il faut savoir que sa température dans l’espace avoisine les -200 degrés Celsius.

La plupart des météorites ne font que quelques centimètres, mais certaines sont tellement grosses, qu’elles ont provoqué d’immenses cratères lors de leur impact. Les scientifiques croient d’ailleurs qu’une immense météorite serait responsable de la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d’années. Le plus gros fragment de météorite retrouvé en Namibie sur le continent Africain pèse plus de 66 tonnes ! Plusieurs de ces fragments peuvent être observés à différents endroits partout à travers le monde. Il existe également plusieurs cratères que tu peux observer et visiter directement sur le territoire québécois !

Prêt pour la chasse?

 
Publicité

À lire aussi

Encyclo

Les races n’existent pas

Le concept de race, s'il peut s'appliquer à ces animaux d'élevage, ne peux pas être utilisé pour l'humain. Génétiquement parlant, nous sommes tous trop semblables.
Québec Science 05-09-2016
Encyclo

Bye-bye chaleur, bonjour fraîcheur !

Le froid constitue un des moyens les plus efficaces pour conserver les aliments. Il ne tue pas les bactéries responsables de la décomposition des aliments, mais il réduit grandement leur action, comme si elles étaient engourdies. Les aliments se détériorent alors moins rapidement et restent frais plus longtemps.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Pollution chimique

L’analyse d’une goutte de ton sang révélerait probablement une centaine de substances chimiques ! Heureusement, elles ne sont pas toutes dangereuses. C'est des contaminants organiques qu'il faut se méfier !
Québec Science 03-07-2015