Publicité
Encyclo

Une grande peur pour de si petites bêtes

11-05-2014

Rien qu’à entendre le mot « araignée », plusieurs ont envie de se sauver en hurlant. D’accord, les araignées sont peut-être laides avec leurs poils et leurs longues pattes, mais il n’y a pas de quoi en faire un drame. En y regardant de plus près, leur vie est tout simplement fascinante.

Il faut d’abord mettre une chose au clair : l’araignée n’est pas un insecte. Elle a huit pattes, tandis qu’un insecte en possède six. De plus, elle n’a ni ailes ni antennes, contrairement à plusieurs espèces d’insectes. L’araignée fait partie des arachnides, une classe d’animaux à laquelle appartiennent également les scorpions, les tiques et les acariens.

Il existe plus de 30 000 espèces d’araignées dans le monde. Leur taille varie entre 0,7 millimètre et 15 centimètres (quelques espèces seulement !). Elles sont carnivores. Elles se nourrissent en général d’insectes de toutes sortes ou encore d’autres arachnides. Elles mangent même les moustiques ! Voilà déjà une bonne raison de les apprécier !

Pour attraper leur repas, les araignées ont développé toutes sortes de techniques. Grâce à leurs glandes abdominales, elles fabriquent la soie qui leur permet de tisser des toiles dignes des plus grands musées. Une fois les insectes pris au piège, elles attaquent avec leurs crochets ou injectent du venin. Les proies sont alors immobilisées ou tuées sur le coup.

Au Québec, toutes les araignées sont parfaitement inoffensives pour l’être humain. Elles ne mordent pas et leur venin ne nous fait aucun effet. De toute façon, une araignée effrayée prend la fuite bien avant d’attaquer.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

L’ère des DELs

Nous en sommes envahis ! Les feux de signalisation, les lampes de poche, les phares des voitures et même l’écran de ton cellulaire. Les diodes électroluminescentes sont omniprésentes dans notre quotidien.
Québec Science 15-11-2014
Encyclo

Des « fossiles humains »

En mars 2015, au Mexique, un groupe d’alpiniste est tombé nez à nez avec deux corps momifiés vieux de plus d’un demi-siècle. Des découvertes comme celles-ci ont lieu chaque année et aux quatre coins du globe : Égypte, Pérou, Mexique, Indonésie, Chine…
Québec Science 19-04-2015
Encyclo

Célèbre grâce à une moisissure !

En observant ses cultures de bactéries un beau jour de 1928, Alexander Fleming (1881-1955) s’aperçoit qu’une drôle de moisissure a contaminé son travail. Fleming était bien loin de se douter que ce gâchis accidentel allait pourtant révolutionner le monde de la médecine.
Québec Science 08-05-2014