Publicité
Encyclo

Une invention qui a fait du chemin

11-05-2014

Vers la fin du XIXe siècle, un vétérinaire écossais du nom de John Boyd Dunlop se pose des questions sur la sécurité du tricycle de son fils Johnny. Les roues de métal touchent directement le sol et n’absorbent pas les chocs causés par les irrégularités de la route. Le bruit est souvent infernal et la conduite n’est pas toujours sûre. John Dunlop décide d’agir. Il prend des tubes en caoutchouc remplis d’air et les pose autour des roues du tricycle de Johnny. Son invention s’avère efficace. En 1888, il obtient un brevet pour l’invention du pneu.

Avec les années, de nombreuses améliorations sont apportées à l’invention de Dunlop. En 1891, les frères Michelin créent un modèle de pneu démontable. La chambre à air est indépendante de l’enveloppe externe. On peut ainsi démonter le pneu, ce qui le rend plus facile à réparer. Dès 1895, on aperçoit dans les rues les premières automobiles équipées de pneus gonflables.

Cependant, les pneus de caoutchouc ne seraient pas aussi efficaces sans la "vulcanisation". À l’état naturel, le caoutchouc a tendance à ramollir sous l’effet de la chaleur et à devenir cassant par temps froid. La vulcanisation consiste à ajouter du soufre au caoutchouc naturel et ensuite à chauffer le mélange. Grâce à cette opération, le produit devient plus robuste et résiste mieux aux changements de température.

Les pneus ont fait un bon bout de chemin depuis leur invention. Ceux d’aujourd’hui sont de plus en plus sophistiqués, mais toujours aussi essentiels à notre confort et à notre sécurité. Et dire que l’on doit tout cela à un vétérinaire !

Publicité

À lire aussi

Encyclo

De l’assiette à la toilette…

Tout commence dans une bouche pleine de salive. Noyés dans ce liquide visqueux, puis attaqués par des dents bien tranchantes, les aliments sont réduits en une épaisse bouillie. Et c’est loin d’être fini...
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Une si importante portance

La portance dépend de plusieurs facteurs : la surface des ailes (il faut qu’elles soient assez grandes), l’angle d’attaque du vent sur l’avion (l’appareil ne doit pas être trop penché), ou encore la vitesse de l’avion (s'il ne va pas assez vite, il n'aura aucune portance).
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Faits pour la course

Dire que les habitants du Kenya regorgent de talent pour la course de fond (plus de 3 000 m) est un euphémisme. La domination du pays se fait sentir dans toutes les courses majeures de longues distances. À titre d’exemple, le marathon de Boston, un des plus prestigieux au monde, a été remporté par un Kényan, 19 fois sur 25 depuis 1990.
Québec Science 23-08-2014