Publicité
Anthropocène

Les bonnes nouvelles environnementales, ça existe!

09-01-2020

Image: Shutterstock

En ce début d’année, notre chroniqueur s’autorise à voir le verre à moitié plein et vous offre 20 initiatives porteuses de solutions et d’espoir en matière d’environnement.

N’y allons pas par quatre chemins : l’année 2019 fut terrifiante. Des rapports scientifiques consternants se sont succédé, détaillant le pitoyable état de nos sols, de nos océans, de nos glaciers, de nos écosystèmes et de notre biodiversité. Partout, le même constat : il y a péril en la demeure. Malgré ces temps moroses, je m’autorise, en ce début d’année, à voir le verre à moitié plein. Parce que des initiatives porteuses de solutions et d’espoir, il en existe. Je vous en offre la preuve par vingt.

  1. Dans les îles espagnoles Columbretes, on a découvert que des colonies de coraux en voie de disparition ont ressuscité en adoptant des stratégies d’adaptation à la suite d’un épisode de chaleur extrême survenu en 2003.
  2. 51 tonnes : c’est la quantité de déchets plastiques retirée des cours d’eau du Québec grâce à la Mission 100 tonnes, mise sur pied par Jimmy Vigneux et la chercheuse Lyne Morissette pour sensibiliser les gens à la protection des écosystèmes marins.
  3. D’une pierre trois coups : San Francisco compte interdire la circulation automobile sur son artère la plus achalandée. Cela désengorgera le centre-ville et contribuera à réduire les accidents tout en atténuant possiblement les émissions de gaz à effet de serre (GES).
  4. Une croissance éblouissante : la production d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques a progressé de 12 % en 2019, l’augmentation la plus forte enregistrée depuis quatre ans.
  5. Coup de cœur journalistique : le quotidien britannique The Guardian intégrera la notion de crise climatique dans toutes ses rubriques. Même les sections sur la cuisine et les voyages proposeront, dans chaque article, des options durables.
  6. L’union fait la force : plus de 200 élus municipaux à travers le Canada ont formé une alliance, le Climate Caucus, pour créer des politiques directement inspirées des recommandations du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Plus que jamais, les villes sont aux premières lignes de la lutte contre les changements climatiques.
  7. On met le charbon au placard : grand pays émetteur de GES, l’Inde semble avoir ralenti ses émissions en 2019 alors que les énergies renouvelables prennent leur essor.
  8. La reforestation gagne du terrain : on compte 5 % plus de superficies vertes sur terre depuis l’an 2000.
  9. Une initiative que j’attendais depuis longtemps : un site Web réunissant les données climatiques les plus récentes, un cadeau du Centre canadien des services climatiques et de plusieurs collaborateurs. De quoi devenir plus informé et résilient face aux changements climatiques.
  10. Fini les plastiques à usage unique : voilà l’engagement qu’a pris le gouvernement du Canada. En 2021, préparez-vous à dire adieu aux sacs, assiettes, bâtonnets à mélanger et pailles de plastique !
  11. Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on ne peut pas accomplir de grandes choses : des travaux préliminaires effectués dans le laboratoire du professeur Étienne Yergeau à l’Institut national de la recherche scientifique montrent que certains microorganismes adaptés à des conditions de sècheresse pourraient aider des plantes à en faire autant pour qu’elles résistent mieux aux stress environnementaux.
  12. Là où vous voyez des résidus, Toronto y voit de l’énergie : la Ville reine transformera quelque 55 000 tonnes de déchets organiques en biométhane. Adieu gaz naturel comprimé et à bas l’empreinte carbone de la ville de neuf mégatonnes de CO2 par an !
  13. Cent ans après qu’on l’a cru disparue, la tortue géante réapparaît dans les îles Galápagos.
  14. Plus de transparence s’il vous plaît : le Pérou a rendu publiques les données du système de surveillance de ses navires de pêche, devenant le premier pays d’Amérique latine (et le deuxième au monde) à agir pour prévenir la pêche illégale.
  15. Bridgewater, ville intelligente : la municipalité néo-écossaise lancera un projet visant à réduire la pauvreté énergétique de sa communauté et ainsi à poursuivre sa transition énergétique.
  16. 79 000 : c’est le nombre de foyers qu’alimentera un futur parc éolien dans le sud-est de l’Alberta construit grâce à l’investissement d’une société liée au milliardaire Warren Buffett.
  17. Central Park ? Y’a rien là ! Montréal s’est engagée à créer le plus grand parc urbain du Canada, le Grand Parc de l’Ouest, un territoire faisant huit fois la taille du mythique parc new-yorkais.
  18. Dix pour cent, c’est bien, mais 13,81 %, c’est mieux ! Le Canada a réussi à dépasser ses objectifs de protection des territoires marins en établissant la nouvelle aire marine protégée de Tuvaijuittuq, située dans l’Arctique canadien.
  19. On l’a dit et redit, mais cela vaut la peine de le rappeler : 500 000 personnes ont marché dans les rues de Montréal le 27 septembre dernier pour une plus grande action climatique. Une mobilisation qui s’ajoute à des centaines d’autres partout dans le monde en 2019.
  20. La communauté scientifique se prononce de plus en plus ouvertement pour exiger des interventions destinées à limiter les changements climatiques. Comme quoi la « science » n’opère pas qu’en vase clos. J’aime !

Tous ces exemples ne sont peut-être pas la panacée, mais ils offrent de très belles pistes de solution pour persévérer dans la transition écologique et énergétique. Il nous faut dès lors les encourager, les diffuser et les multiplier. En avant toute !

Publicité

À lire aussi

Anthropocène

Idéologies politiques et environnementales: amies ou ennemies?

Pourquoi des chefs politiques, particulièrement ceux d’appartenance conservatrice, s'entêtent à ne pas accepter sans équivoque la science et l’urgence d’agir?
Anthropocène

COVID-19: sommes-nous victimes ou complices?

Notre relation avec les maladies infectieuses ne date pas d’hier. Au fil des millénaires, le développement de l’agriculture et la domestication des animaux ont ouvert la porte à la transmission de pathogènes.
Anthropocène

Climat: des gestes simples pour un problème complexe

Êtes-vous dépassé par l'ampleur et la complexité du défi écologique? Vous n'êtes pas seuls.