Publicité
Encyclo

Des animaux toxiques

08-05-2014

Certains animaux n’entendent pas à rire. Quand ils chassent ou qu’ils se sentent menacés, ils utilisent du venin, une toxine très puissante et néfaste pour les êtres vivants. Selon sa composition, la toxine attaque généralement le système nerveux ou le système sanguin des organismes atteints. Les animaux éjectent leur venin par morsure, par piqûre ou en crachant. Les principales espèces venimeuses sont les serpents (cobra, vipère, crotale, etc.), les arachnides (scorpion, araignée) et les insectes (abeilles, guêpes). Quelques animaux marins (raie, vive, méduse) s’ajoutent à la liste.

Les serpents venimeux injectent du venin à leurs proies le plus souvent en les mordant avec leurs crochets. Situés à l’avant ou au fond de la mâchoire supérieure, ces crochets sont de longues dents. Puisqu’ils n’ont ni pattes ni griffes, les serpents se servent du venin pour paralyser leur proie, dont les plus petites sont parfois tuées sur le coup. Le scorpion, de son côté, opte pour la technique de la piqûre pour injecter son venin. Lorsqu’il attaque, il ramène brusquement sa queue vers l’avant pour planter son dard.

Les piqûres et les morsures venimeuses ne sont pas des plus agréables pour l’être humain. Même si certaines ne causent que des douleurs localisées, des sueurs, des maux de ventre ou des nausées, d’autres peuvent entraîner la mort. Dans tous les cas, elles agissent comme des poisons en modifiant l’activité biochimique vitale de la proie. Heureusement, les médecins réussissent à mettre au point des antidotes. La composition des venins étant en général très complexe, ce n’est pas facile ! Les recherches se poursuivent et les risques de mourir empoisonné par du venin vont en se réduisant.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Les plantes communiquent-elles ?

Immobiles, les plantes utilisent la communication chimique pour interagir entre elles, s'adapter à leur environnement et survivre.À l’heure actuelle, les chercheurs ont identifié plus de 200 000 molécules chimiques impliquées.
Québec Science 13-02-2015
Encyclo

Baculum: un pénis en chair… et en os?

Chez l’humain, le pénis en érection se dresse fièrement sans même le support d’un os. Est-ce aussi le cas chez les autres mammifères, ou s’agit-il d’une exception?
Québec Science 25-01-2019
Encyclo

Source de vie

Trois petits atomes, un d’oxygène et deux d’hydrogène, forment une molécule insipide, inodore et incolore, mais combien essentielle à toute forme de vie: l’eau. Sans elle, aucun organisme ne survivrait, de la plus petite cellule à la plus grosse des baleines.
Québec Science 09-05-2014