Publicité
Encyclo

Détectives en orbite

11-08-2019

Image: welcomia sur depositphotos.com

Tu as déjà vu des films où la police recherche des suspects à l’aide d’hélicoptères, ou des scènes où des policiers font une battue afin de découvrir des indices ou la victime d’un meurtre présumé? Eh bien, ces scènes, qui illustrent des méthodes réellement utilisées par la police, tirent peut-être à leur fin. De plus en plus, les forces policières ont recours à des satellites d’observation de la Terre pour combattre le crime.

Qu’il s’agisse de contrebande, de trafic ou de crime organisé, le satellite s’avère un allié précieux quand il s’agit de repérer des installations louches, de l’activité humaine dans des lieux inusités, ou même des endroits où le sol a été remué. Par exemple, on pourrait retrouver la victime d’un meurtre en repérant l’endroit où elle est enterrée. Autre exemple à plus grande échelle : on utilise déjà ces images de l’espace pour combattre la pêche illégale, une forme de crime organisé qui rapporte aux criminels environ 23 milliards de dollars par année.

Aujourd’hui, on attache couramment des instruments à des hélicoptères ou à des drones pour rechercher des indices qui trahissent l’activité criminelle. Une source de chaleur, une zone déboisée, un sol plutôt mou parce qu’il a été remué récemment, peuvent tous mettre les limiers sur la piste des criminels. Les détecteurs d’infrarouge, les radars, les spectromètres voient beaucoup de choses que ton œil ne pourrait apercevoir, surtout en pleine brousse, ou en pleine nuit!

On peut aussi équiper les satellites de tels instruments, mais leur gros avantage est de pouvoir inspecter des superficies beaucoup plus grandes en moins de temps. Cela permet aux forces de l’ordre d’agir plus vite et à moindre coût. Auparavant, les images des satellites n’avaient pas une résolution assez grande pour capter de petits détails au sol. Aujourd’hui, ils atteignent 30 cm de résolution : assez sensible pour détecter un terrier de lapin!

Déjà, on prévoit le jour où les forces policières possèderont leurs propres satellites d’observation. En attendant, ce sont des compagnies privées qui opèrent les satellites et offrent leurs données à qui peut les acheter, ce qui met bien des gens mal à l’aise car cela rend difficile la protection de la vie privée. Te sens-tu observé(e)?

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Marie Curie : du hangar au Nobel !

Dans un sombre laboratoire parisien ressemblant plus à un hangar qu’à un centre de recherche, une étrange lumière provenant d’un sel d’uranium laisse une trace sur une plaque photographique… Maria Sklodowska, mieux connue sous le nom de Marie Curie (1867-1934), et son époux Pierre Curie travaillent jour et nuit pour comprendre le phénomène.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Des parasites manipulateurs

Perchée en haut d’une brindille, une fourmi attend patiemment qu’un mouton vienne l’avaler par mégarde en broutant son repas. Derrière ce comportement aberrant se cache un parasite manipulateur.
Québec Science 27-05-2016
Encyclo

Plaisir d’hiver

En ski de fond, tout repose sur deux particularités : la forme courbée du ski (le milieu est plus haut que les pointes) et le fartage. D’abord, lorsqu’on avance, on veut glisser au maximum. Pour y arriver, on met le fart de glisse aux deux extrémités des skis. Ce sont des cires plus ou moins dures qui améliorent le rendement en empêchant la mince couche d’eau qui recouvre la neige d’exercer une succion.
Québec Science 08-05-2014