Publicité
Encyclo

La pollution de l’air diminue l’espérance de vie

31-07-2020

Image : elwynn @depositphoto

Si tu habites en ville, tu le sais probablement : la qualité de l’air que tu respires n’est pas toujours bonne. Si, au Québec, la situation n’est pas critique, ce n’est pas le cas pour toutes les régions du monde. Des données récentes, issues de l’Indice de qualité de l’air (AQLI – Air Quality Life Index), montrent que l’espérance de vie des humains sur la planète est réduite en moyenne de deux ans à cause de la pollution.

La pollution de l’air entraîne des problèmes de santé vasculaires et respiratoires : accidents cardiovasculaires cérébraux, cancers du poumon ou encore affections respiratoires chroniques comme l’asthme. L’Indice de qualité de l’air se base sur les concentrations en particules de polluants dans l’air. Ces particules proviennent essentiellement de la combustion des énergies fossiles. Grâce à des calculs, les statisticiens estiment l’impact de cette pollution sur l’espérance de vie.

Malgré les efforts de plusieurs pays pour améliorer la qualité de l’air, la situation n’a pas changé au niveau mondial entre 2000 et 2020. Ainsi, la Chine a réduit de près de 40 % la pollution aux particules fines de l’air, mais affiche toujours des taux de pollution atmosphérique au-dessus des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). À cause de cela, dans la région de Pékin, l’espérance de vie est réduite de quatre ans.

C’est dans le sud de l’Asie que la situation est la plus préoccupante. Près d’un quart de la population mondiale vit dans quatre des pays les plus pollués :  l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan et le Népal. Dans ces pays, les niveaux de pollution de l’air ont augmenté de 44 % en vingt ans. Au Bangladesh, pays le plus pollué au monde, la perte d’espérance de vie des habitants est estimée à six ans. La situation la plus dramatique se situe dans le nord de l’Inde où la perte d’espérance de vie atteint huit ans !

Pour réduire ces risques, les pays du monde entier doivent instaurer des politiques plus écologiques dans les transports, les logements ou encore dans la production d’électricité.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Abattre des colosses

En Afrique, les éléphants disparaissent tranquillement. Si certains préconisent l'interdiction totale de la chasse, d'autres croient au contraire que la chasse pourrait servir à les sauver. Tu en penses quoi ?
Québec Science 13-12-2017
Encyclo

Pourquoi tes écouteurs sont toujours emmêlés

Tu te retrouves avec des nœuds dans tes écouteurs? La science pourrait bien dire pourquoi.
Québec Science 23-03-2020
Encyclo

Un lieu pas si désert

Malgré son manque d’humidité et sa chaleur presque insupportable, le désert est l’habitat d’un grand nombre d’espèces vivantes. Les végétaux ont développé des astuces pour survivre dans ce milieu hostile.
Québec Science 09-05-2014