Publicité
Encyclo

Quand le Soleil nous irradie

09-05-2014

Les éruptions solaires sont parmi les événements les plus spectaculaires du système solaire. Nous sommes constamment réchauffés par les rayons du soleil, mais de temps à autres, le soleil crache des éruptions beaucoup plus fortes. D’immenses jets de matière brûlante sont alors projetés dans toutes les directions. L’énergie dégagée équivaut alors à celle de milliards de bombes atomiques !

Ces jets voyagent à des vitesses phénoménales de 400 à 2 000 kilomètres à la seconde, plus de 1 000 fois la vitesse du son ! Certaines des particules chargées de ces jets peuvent frapper la Terre après un voyage de seulement quelques heures à quelques jours. Arrivées à destination, ces particules de haute énergie sont en partie repoussées par le champ magnétique terrestre et déviées vers les pôles. Elles y créent alors de gigantesques courants électriques qui excitent les molécules de l’atmosphère polaire. Survoltées, ces molécules émettent des rayons lumineux qui agrémentent parfois le ciel nordique de magnifiques rideaux colorés : les aurores boréales. En fonction des gaz présents dans l’air (azote, oxygène ou hydrogène), la couleur de l’aurore boréale change. L’azote est responsable des couleurs bleues et violettes et l’oxygène des teintes vertes et rouges.

Ce spectacle fascinant traduit pourtant une perturbation électromagnétique du ciel. Certains scientifiques craignent que les éruptions solaires violentes perturbent les ondes avec lesquelles nous communiquons aujourd’hui et tentent de prévoir de mécanismes de protection. Serons-nous prêts pour la prochaine tempête solaire ?

Sur le même sujet :

Pourquoi les aurores boréales provoquent-elles la coloration du ciel ?

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Une tout autre réalité

En principe, les mots « réalité » et « virtuelle » vont quand même assez bien ensemble. La réalité désigne tout ce qui existe vraiment, alors que la virtualité concerne ce qui peut exister, mais qui n’existe pas.
Québec Science 09-05-2014
Encyclo

Des protéines bien collantes

Depuis quelques années le gluten est devenu l’ennemi public n°1. Pourtant, seulement une personne sur cent serait réellement atteinte d’intolérance . Que penser de cette mode du régime « sans-gluten » ?
Québec Science 16-10-2015
Encyclo

Pas trop de pétrole !

Du pétrole, on n’en aura pas toujours ! On prévoit même que d’ici une centaine d’années, il n’y en aura plus du tout sur la Terre. Il faudra alors trouver d’autres solutions.
Québec Science 08-05-2014