Publicité
Encyclo

Les sables mouvants, un réel danger?

14-12-2018
Sables mouvants

Photo: Klanneke@depositphotos

Ce scénario, tu l’as vu dans bien des films : un aventurier perdu au cœur de la jungle se retrouve happé par des sables mouvants et s’en sort in extremis grâce à une liane. En réalité, les choses se passeraient autrement!

Tout d’abord, il existe deux types de sables mouvants : secs ou humides. Les sables mouvants secs sont composés de grains de sable déposés par les vents. Leur structure est très aérée et instable : une personne qui y pose le pied s’y enfonce d’un seul coup! Sous le sol en un clin d’œil, impossible de saisir une liane à temps.

Souvent, les sables mouvants représentés dans les films sont de type humide. Constitués à seulement 40% de sable, leur structure est très fragile. Pour qu’ils prennent forme, certaines conditions doivent être remplies. En premier lieu, un courant d’eau ascendant (la marée par exemple) doit pousser le sable vers le haut. En deuxième lieu, un peu d’argile est nécessaire afin de maintenir le sable en surface. Même si le sol semble stable, il suffit d’appuyer sur le mélange pour que l’argile se dilue dans l’eau et que la structure s’effondre comme un château de cartes.

Alors, est-il vrai que tu pourrais couler jusqu’au fond? La réponse est non. Selon le principe de la poussée d’Archimède, si la force exercée sous tes pieds est plus forte que la gravité qui te tire vers le bas, tu flottes. Puisque ton corps est deux fois moins dense que le sable mouvant, cela signifie que tu resterais plutôt coincé à la taille! Le réel enjeu n’est donc pas garder la tête au-dessus du sable, mais plutôt de se dégager avant que la marée ne remonte.

Maintenant, comment s’en sortir? Même avec une liane sous la main, il est difficile de s’extirper du sable mouvant humide. La force avec laquelle il faudrait tirer équivaut à celle nécessaire pour faire avancer un minibus! Heureusement, en tournant doucement ton pied pour faire circuler l’eau, il est possible de diminuer la succion qui te retient prisonnier.

Mieux vaut donc garder son calme et essayer de s’étendre en position allongée pour faciliter la sortie. Rien ne sert de s’agiter!

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Des animaux toxiques

Certains animaux n’entendent pas à rire. Quand ils chassent ou qu’ils se sentent menacés, ils utilisent du venin, une toxine très puissante et néfaste pour les êtres vivants.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Bien plus qu’un simple rhume !

La confusion entre la grippe et le rhume vient du fait qu’ils partagent certains symptômes (nez bouchés, toux, etc.). Or, la grippe s’accompagne en plus de maux de tête, de courbatures, de forte fièvre et même parfois de nausées.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Voler de ses propres ailes

Qui n’a pas déjà rêvé de s’élancer dans le ciel comme un oiseau ?… ou un insecte ?… ou une chauve-souris ?... ou un ptérosaure ? La capacité de voler, bien que remarquable, est apparue plus d’une fois dans l’histoire de l’évolution, et les oiseaux sont loin d’avoir été des précurseurs.
Québec Science 26-03-2018