Publicité
Encyclo

Une histoire d’équilibre

21-09-2014

Canicule ou grand froid, la température interne de ton corps reste à 37 °C. Comment fait-il pour s’adapter à ces différences de température ? Un seul mot, l’homéostasie. Décrite par le médecin et physiologiste français Claude Bernard, l’homéostasie est l’équilibre interne qui règne dans ton corps.

L’homéostasie est un système de régulation négative, c’est-à-dire qu’il fonctionne comme le thermostat d’une maison. Une pièce devient trop chaude ? Le chauffage s’arrête. La température descend trop ? Il se rallume.

Ce sont des capteurs présents dans ta peau qui détectent les variations de température. Ils envoient alors un message nerveux à ton cerveau. Là, le centre de contrôle, l’hypothalamus et le cortex cérébral reçoivent ce message et, à leur tour, émettent un message. Il peut être chimique et voyager dans ton sang (des hormones) ou électrique et être transmis par des nerfs. Alerte ! Il fait froid ! Tes muscles se mettent au travail : ils hérissent tes poils pour mieux isoler la peau du froid et se contractent pour te faire frissonner, ce qui produit de la chaleur. Il fait trop chaud : les glandes sudoripares de ta peau sécrètent de la sueur pour refroidir le corps.

Tous tes mécanismes corporels sont régulés par homéostasie. Ta fréquence cardiaque, ta pression sanguine, le taux de sel dans ton sang… Les organes impliqués sont toutefois différents.

Par exemple, le taux de sucre dans ton sang, ta glycémie, varie légèrement autour de 1 gramme par litre. Un détecteur présent dans ton corps, le pancréas, est sensible à ces variations. Tu as englouti un gâteau au chocolat ? Ton pancréas envoie un message, par l’intermédiaire d’une hormone, l’insuline. Ton foie et tes muscles reçoivent ce message et stockent alors le sucre en trop. Au contraire tu n’as pas mangé ce midi, ton pancréas confie à une autre hormone, le glucagon, d’avertir ton foie et tes muscles de libérer du sucre dans ton sang.

Évidemment, ton corps a ses limites. Poussé à bout, il n’arrive plus à se réguler et tu tombes malade. La fièvre : un mauvais contrôle de ta température. Le diabète : une mauvaise gestion de ta glycémie. C’est pourquoi tu dois avoir une hygiène de vie saine pour aider ta machine à fonctionner correctement.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Voyageuses clandestines

Et si on avait déjà envoyé par mégarde des êtres vivants sur Mars ? La présence de bactéries coriaces dans des locaux de la NASA soulève la question de la stérilité des objets qu'on envoie sur les autres planètes.
Québec Science 20-10-2017
Encyclo

La souris, la tique et la bactérie

On en parle de plus en plus: la maladie de Lyme. À cause d'elle, tu dois maintenant te méfier des herbes lorsque tu vagabondes en nature. Une autre conséquence du réchauffement du climat.
Québec Science 11-11-2017
Encyclo

Le sucre, carburant de notre corps

Les sucres (qui font partie de la famille des glucides) sont des carburants qui, comme les graisses (de la famille des lipides), permettent à ton corps de fonctionner.
Québec Science 08-05-2014