Publicité
Balados

Des animaux modèles pour l’éternité (1/4)

21-10-2014

Caenorhabditis elegans

Hugo Aguilaniu est chercheur à l’École Normale Supérieure de Lyon où il dirige un groupe qui étudie la génétique du vieillissement. Pour ce faire, il travaille sur l’organisme modèle C.elegans, un petit ver transparent, d’à peine 1 mm de long ! Ce nématode a été sélectionné en 1974 par Sydney Brenner qui a réussi à caractériser cet animal aux propriétés cellulaires bien définies.Une des découvertes de ce prix Nobel (2002) réside dans le fait qu’il existe une voie de développement alternative. Dans des conditions difficiles (surpopulation, manque de nourriture…), la larve du ver peut entrer dans le stade dauer, un terme allemand qui signifie « endurant ». Sa durée de vie passe alors de 3 semaines à 4 mois ! Par la suite, de nombreux scientifiques se sont lancés dans la recherche des gènes Daf (pour dauer formation). Ainsi, Cynthia Kenyon, une biologiste moléculaire qui avait travaillé avec Brenner, a identifié en 1993 des mutants du gène Daf-2 capables de vivre deux fois plus longtemps !

Du fait de sa simplicité d’observation et de sa courte vie, C.Elegans est devenu l’ «instrument» de base pour l’étude génétique de la longévité. Grâce à lui, on connait aujourd’hui de nombreuses mutations capables d’allonger la vie. Le laboratoire d’Hugo Aguilaniu s’intéresse ainsi aux liens qui existent entre le métabolisme, la longévité et la reproduction en appliquant notamment la restriction calorique sur C.Elegans. Et si le fait de moins manger permettait à ce petit ver de vivre plus longtemps ?

Longévité partie 1/4 : durée 24 minutes.
Pour télécharger et écouter ce programme dans vos appareils mobiles, enregistrez la source de ce lien : Hugo Aguilaniu

Musique : David Lavaysse
Texte : Rebecca Barbier
Réalisation : Sylvain Lumbroso

À écouter aussi, sur le thème du vieillissement:
Gerardo Ferbeyre
Antoine Roux
Eric Le Bourg

Publicité

À lire aussi

Balados

Conférence: à la recherche du tombeau des pionniers

Retrouver l'ADN d’un pionnier de la Nouvelle- France comme Zacharie Cloutier serait un apport considérable pour la biologie.
Québec Science 13-02-2017
Balados

S’inspirer de la nature (1/2)

Dans ce premier entretien, on découvre comment des scientifiques étudient des matériaux fabriqués par des espèces vivantes pour repérer les astuces de construction mises au point au fil de l'évolution.
Sylvain Lumbroso 08-01-2015
Balados

Au chevet d’une langue

Candide Simard étudie des langues en voie de disparition chez les aborigènes d'Australie. Elle nous plonge dans la vie des dernières locutrices du jaminjung.
Sylvain Lumbroso 17-05-2017