Publicité
Balados

Des animaux modèles pour l’éternité (2/4)

21-10-2014

Antoine Roux

Depuis sa tendre enfance, Antoine Roux est passionné par les sciences de la vie. Son intérêt pour la biologie l’a amené à poursuivre une thèse à l’Université de Montréal sur le vieillissement. Pendant 5 ans, Antoine a étudié la résistance au temps de la levure, un champignon microscopique. Mais aussi la manière dont le glucose, substrat d’énergie régulé par l’insuline, peut avoir une influence sur la longévité de ces organismes unicellulaires.Aujourd’hui, il poursuit ses travaux à l’Université de Californie, au sein du laboratoire de Cynthia Kenyon, pionnière de la recherche sur la longévité. Il y a près de 30 ans, cette biologiste a été l’une des premières à s’intéresser au vieillissement considéré alors par les scientifiques comme inéluctable. Malgré les considérations de l’époque, les recherches de Cynthia Kenyon pour comprendre et identifier les gènes qui régulent le phénomène ont été fructueuses. En travaillant avec C. Elegans, elle a découvert un gène (Daf-2), impliqué dans la voie de l’insuline, capable de doubler la courte durée de vie (3 semaines) de ces nématodes.

Antoine Roux fait désormais partie de la relève qui étudie les propriétés de ce petit ver devenu une clé d’accès privilégiée à la potentielle fontaine de jouvence !

Longévité partie 2/4 : durée 13 minutes.
Pour télécharger et écouter ce programme dans vos appareils mobiles, enregistrez la source de ce lien : Antoine Roux

Musique : David Lavaysse
Texte : Rebecca Barbier
Réalisation : Sylvain Lumbroso

À écouter aussi, sur le thème du vieillissement:
Hugo Aguilaniu
Eric Le Bourg
Gerardo Ferbeyre

 

Publicité

À lire aussi

Balados

Podcast: L’effet fondateur

Nos ancêtres nous ont laissé leurs gènes en héritage. Québec Science a rencontré les chercheurs qui démêlent cet écheveau d'ADN qu'on appelle l'effet fondateur. Podcast.
Sylvain Lumbroso 22-09-2015
Balados

Des animaux modèles pour l’éternité (3/4)

Aux côtés du petit ver rond, le nématode, un autre organisme modèle hante les laboratoires : la drosophile. Cette petite mouche qui vole autour des fruits pourris est le couteau suisse de la génétique. Mais pas seulement : c'est un instrument idéal pour étudier le vieillissement. C'est ce que fait Eric Le Bourg depuis de nombreuses années, au soleil de Toulouse en France.
Sylvain Lumbroso 21-10-2014
Balados

Au chevet d’une langue

Candide Simard étudie des langues en voie de disparition chez les aborigènes d'Australie. Elle nous plonge dans la vie des dernières locutrices du jaminjung.
Sylvain Lumbroso 17-05-2017