Publicité
Balados

Des animaux modèles pour l’éternité (2/4)

21-10-2014

Antoine Roux

Depuis sa tendre enfance, Antoine Roux est passionné par les sciences de la vie. Son intérêt pour la biologie l’a amené à poursuivre une thèse à l’Université de Montréal sur le vieillissement. Pendant 5 ans, Antoine a étudié la résistance au temps de la levure, un champignon microscopique. Mais aussi la manière dont le glucose, substrat d’énergie régulé par l’insuline, peut avoir une influence sur la longévité de ces organismes unicellulaires.Aujourd’hui, il poursuit ses travaux à l’Université de Californie, au sein du laboratoire de Cynthia Kenyon, pionnière de la recherche sur la longévité. Il y a près de 30 ans, cette biologiste a été l’une des premières à s’intéresser au vieillissement considéré alors par les scientifiques comme inéluctable. Malgré les considérations de l’époque, les recherches de Cynthia Kenyon pour comprendre et identifier les gènes qui régulent le phénomène ont été fructueuses. En travaillant avec C. Elegans, elle a découvert un gène (Daf-2), impliqué dans la voie de l’insuline, capable de doubler la courte durée de vie (3 semaines) de ces nématodes.

Antoine Roux fait désormais partie de la relève qui étudie les propriétés de ce petit ver devenu une clé d’accès privilégiée à la potentielle fontaine de jouvence !

Longévité partie 2/4 : durée 13 minutes.
Pour télécharger et écouter ce programme dans vos appareils mobiles, enregistrez la source de ce lien : Antoine Roux

Musique : David Lavaysse
Texte : Rebecca Barbier
Réalisation : Sylvain Lumbroso

À écouter aussi, sur le thème du vieillissement:
Hugo Aguilaniu
Eric Le Bourg
Gerardo Ferbeyre

 

Publicité

À lire aussi

Balados

Conférence: à la recherche du tombeau des pionniers

Retrouver l'ADN d’un pionnier de la Nouvelle- France comme Zacharie Cloutier serait un apport considérable pour la biologie.
Québec Science 13-02-2017
Balados

Des animaux modèles pour l’éternité (1/4)

En quelques années, le vieillissement est devenu un domaine de recherche qui affole la science. De très nombreux laboratoires étudient ce phénomène dont la promesse est claire : rallonger la vie des êtres humains. Mais pour étudier notre espèce, rien de tel qu'un animal modèle. On imagine mal en effet des expériences génétiques pour tester la durée de vie d'individus... Québec Science a interrogé 4 chercheurs pour connaître leurs activités et leur point de vue sur la longévité. Car cette fameuse promesse va peut-être s’avérer difficile à tenir !
Sylvain Lumbroso 21-10-2014
Balados

La troublante découverte du gène du cancer du sein

Dans les années 70, un scientifique américain a compris que les données généalogiques accumulées par les Mormons pouvaient accélérer la recherche contre le cancer du sein.
Sylvain Lumbroso 20-08-2018