Publicité
Balados

Des animaux modèles pour l’éternité (4/4)

21-10-2014

Gerardo devant son tableau à Montréal

Gerardo Ferbeyre est professeur agrégé au département de biochimie et de médecine moléculaire de l’Université de Montréal. Après avoir longtemps étudié les mécanismes de protection des cellules normales contre le cancer, le docteur s’intéresse aujourd’hui à la sénescence cellulaire, plus communément appelée « vieillissement ».Contrairement à Antoine Roux, Hugo Aguilaniu et Eric Le Bourg, Gerardo Ferbeyre travaille directement sur des cellules humaines préalablement mises en culture dans boîtes de Pétri. Ces briques élémentaires de notre organisme se divisent un nombre limité de fois. Elles arrêtent de se reproduire quand elles ont atteint la limite de Hayflick (environ 50 divisions). Une limite qui pourrait bien être une barrière naturelle contre le cancer qui provoque au contraire une prolifération incontrôlée des cellules.

Longévité partie 4/4 : durée 22 minutes.
Pour télécharger et écouter ce programme dans vos appareils mobiles, enregistrez la source de ce lien : Gerardo Ferbeyre

Musique : David Lavaysse
Texte : Rebecca Barbier
Réalisation : Sylvain Lumbroso

À écouter aussi, sur le thème du vieillissement:
Hugo Aguilaniu
Antoine Roux
Eric Le Bourg

 

Publicité

À lire aussi

Balados

Effet fondateur : l’héritage des pionniers (4/8)

Pendant cet épisode 4, nous visitons une clinique où l'effet fondateur est le fil rouge de la plupart des maladies. Nous rencontrons Bernard Brais, un médecin qui met sa passion pour l'histoire du Québec au service de ses patients.
Sylvain Lumbroso 25-01-2016
Balados

Nouvelle donne pour les exoplanètes

Le téléscope spatial James Webb sera lancé un peu plus d'un an. Le successeur d'Hubble embarque des appareils pour scruter l'atmosphère des exoplanètes. Des monceaux de données vont arriver. Victoria Meadows fait partie des scientifiques qui seront en charge de les décrypter à la recherche de la vie ailleurs.
Sylvain Lumbroso 05-09-2017
Balados

Mitochondrie, l’étranger dans la maison (4/4)

Nous avons donc 2 ADN dans nos cellules. Celui de nos mitochondries, jusque là délaissé semble jouer un rôle important. Mais son influence est-elle liée à l'ADN du noyau ? C'est le dialogue entre nos 2 génomes qui nous préoccupe dans cet épisode.
Sylvain Lumbroso 30-04-2015