Publicité
Inventions de l'année 2019

Podform 3D: une appli pour révolutionner les orthèses

03-10-2019

Photo: Antonin Bérubé

À partir d’une vidéo filmée avec un téléphone, la technologie de l’entreprise Bodyform 3D permet de commander une orthèse plantaire parfaitement ajustée.

Trouver orthèse à son pied demeure compliqué. Règle générale, un podiatre prend une empreinte à l’aide de plâtre de Paris. Il attend une quinzaine de minutes que le moule sèche pour l’envoyer par la poste à un manufacturier. Ce dernier s’en sert pour mouler une reproduction physique du pied en plâtre (encore !) qu’il numérise ensuite pour créer l’orthèse commandée. « C’est long, fastidieux, salissant, ça coûte cher et ça brise souvent dans le transport », soulève Antonin Bérubé, podiatre à temps partiel. Ne serait-il pas plus simple de numériser directement le pied ? Et pour ce faire, pourquoi ne pas recourir aux téléphones intelligents, dont les fonctionnalités sont de plus en plus avancées ?

Antonin Bérubé, podiatre. Photo: Réjean Meloche

En août 2018, il partage ses réflexions avec un patient, Pierre Laferrière, qui est maître d’enseignement invité à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce dernier lui suggère de concevoir lui-même la solution et lui fait découvrir le soutien à l’entrepreneuriat offert par l’ÉTS.

Dans les mois qui suivent, Antonin Bérubé rencontre l’équipe de l’entreprise en démarrage Applications mobiles Overview (voir le texte sur VYOO) à l’accélérateur d’entreprises Centech. Elle lui montre comment l’un de ses logiciels acquiert des données en trois dimensions à partir d’une vidéo réalisée avec un téléphone cellulaire. La concrétisation de son concept semble alors à portée de main.

À partir des données brutes fournies par le logiciel, il suffit maintenant de reconstruire en trois dimensions la modélisation du pied avec la précision et les propriétés nécessaires à la production d’une orthèse. Dès le début de 2019, Antonin Bérubé fonde Bodyform 3D, embauche une ingénieure logicielle spécialisée en vision numérique et reconstruction tridimensionnelle, puis développe son application Podform 3D.

Au printemps, la jeune pousse commence un parcours de 12 semaines au Centech, puis s’engage à la fin de l’été dans un processus d’accompagnement de deux ans au même endroit. Depuis, Bodyform 3D a réduit de façon radicale le temps requis par l’application pour traiter l’information et modéliser un pied, qui passe de 45 à 2 minutes.

Récemment, l’entreprise a aussi entamé un projet en collaboration avec le centre collégial de transfert technologique Topmed, spécialisé en innovations médicales. D’ici le printemps 2020, les partenaires compareront les performances de Podform 3D avec celles d’autres scanneurs, outils et logiciels qui établissent la norme actuelle dans l’industrie.

La première clientèle visée ? Les manufacturiers d’orthèses plantaires, car ils pourront mettre la solution à la disposition des podiatres qui leur passeront des commandes. Antonin Bérubé ne cache pas son ambition de s’attaquer dans un deuxième temps à des logiciels servant à la conception d’orthèses destinées à d’autres parties du corps, mais aussi à la vente en ligne de vêtements, de souliers ou de casques personnalisés. « Est-ce que quelqu’un a déjà porté une paire de patins qui étaient vraiment confortables ? » interroge le podiatre.

Il imagine pour son application mobile la possibilité de fabriquer cet équipement sportif de manière à épouser parfaitement la forme de nos pieds malgré ses matériaux rigides. À l’aune de ses avancées, il lui apparaît possible de franchir le pas.

Comment ça marche?

  1. Avec un téléphone intelligent, le podiatre filme un pied en effectuant des balayages de bas en haut et de droite à gauche.
  2. À l’aide des données brutes acquises à partir de cette captation vidéo, l’application Podform 3D effectue dans l’infonuagique une reconstruction virtuelle précise et en trois dimensions du pied du patient.
  3. La modélisation est retouchée automatiquement pour, entre autres, obtenir des formes arrondies et lisses afin que l’orthèse épouse exactement la forme du pied.
  4. L’application transforme la modélisation en un fichier qui permet aussitôt une impression 3D.

Publicité

À lire aussi

Inventions de l'année 2019

Xpulsion: un carburant vert pour les fusées

Alors que l’industrie spatiale est en pleine mutation, ACSYNAM concocte un carburant moins nocif pour l’environnement et la santé des travailleurs.
Alexis Riopel 03-10-2019
Inventions de l'année 2019

SonX: pour préserver l’ouïe des travailleurs

Un appareil créé par la PME Eers protège les travailleurs des bruits excessifs tout en permettant les échanges entre collègues.
Inventions de l'année 2019

Myelin: l’IA pour démêler le vrai du faux sur l’autisme

L’application Myelin cible les sources fiables sur l’autisme. Un coup de pouce pour les intervenants, les personnes autistes et leurs proches.
Annie Labrecque 03-10-2019