Publicité
Santé

Bactéries: méfiez-vous du séchoir à main!

10-04-2018

Photo: par Stilfehler – Wikimedia

Les séchoirs à main dans les toilettes contribuent à la propagation des bactéries présentes dans l’air ambiant, selon une étude récente publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology Environment.

Les auteurs ont soumis des plats de Pétri aux séchoirs à mains de 36 salles de toilettes de trois bâtiments de recherche de l’école de médecine de l’université du Connecticut.

Des plaquettes ont d’abord été laissées 2 minutes dans les salles de bain sans que le séchoir soit activé. On y a alors repéré en moyenne entre 0 et 1 colonie. Si on laissait une plaquette pendant 18 heures, le nombre de colonies s’élevait à 6.

Ils ont ensuite placé des plats de Pétri pendant 30 secondes sous l’air d’un séchoir. Les plats contenaient en moyenne 18, 24 et 60 colonies de bactéries, selon les différents bâtiments. Bref, le séchoir contamine les mains fraîchement lavées!

Le problème en soi n’est pas le séchoir; on détecte peu de bactéries sur sa surface intérieure (4 colonies). C’est plutôt l’air ambiant qui est en cause: il est contaminé et est projeté en rafales sur les mains (ou ici, les plats de Pétri).

Qu’en est-il des filtres HEPA, qui sont censés bloquer 99,9% des bactéries? Ils ont divisé par quatre le nombre de colonies dans cette expérience.

Fait intéressant, la bactérie Bacillus subtilis est étudiée dans les laboratoires de l’université du Connecticut, puisqu’une souche est résistante aux antibiotiques. Elle a été retrouvée dans les toilettes des trois bâtiments, même si elle n’est pas étudiée dans tous ces bâtiments.

Les chercheurs notent que la dispersion des bactéries était similaires dans les toilettes des hommes et des femmes, par ailleurs.

Une étude de 2016 avait démontré que les séchoirs à mains de type « jet » (dans lesquels on insère les mains tandis que des jets d’air proviennent de deux côtés) augmentaient de jusqu’à 1300 fois la contamination bactérienne par rapport à l’usage de serviettes de papier.

Quant à l’université du Connecticut, des distributeurs de papier ont été récememnt ajoutés dans les salles de toilettes!

Photo: par Stilfehler – Wikimedia 

Publicité

À lire aussi

Santé

Changer le cours de l’histoire, une pandémie à la fois

La COVID-19 a montré la nécessité de transformer plusieurs aspects de la société. Mais l’humanité est-elle capable de mettre en place ces changements? A-t-on seulement réussi, par le passé, à modifier nos façons de faire à la suite d’une crise de santé publique?
En partenariat avec l'Université du Québec
Santé

Le sport contre le Big Mac

Dans une étude inspirée du film Super Size Me, un chercheur montre que l'entraînement à haute intensité peut compenser les effets néfastes de la malbouffe.
Annie Labrecque 15-11-2018
Santé

Cancer: la vague d’espoir de l’immunothérapie

L’immunothérapie a eu l’effet d’un raz-de-marée providentiel en oncologie, sauvant des patients qui, il n’y a pas si longtemps, auraient été condamnés. Il faut maintenant la rendre accessible et efficace pour le plus de malades possible.
Marine Corniou 16-05-2019