Publicité
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – avril-mai 2018

20-04-2018

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: une balado où l’on parle de nourriture et Superbowl ainsi que trois suggestions de livres.​

ÉCOUTER

La science du goût
La culture, la mémoire, l’odeur et une myriade d’autres facteurs influencent notre cerveau lorsqu’on mange. Dans cet épisode de Bite, le balado sur l’alimentation réalisé par le magazine indépendant américain Mother Jones, une neuropsychologue explique notamment que la nourriture avalée le lendemain du Super Bowl dépend de la victoire ou de la défaite de notre équipe et comment la photo de son #pokebowl sur Instagram peut favoriser l’expérience sensorielle. (On est tout aussi surpris que vous !)
Épisode n° 48 – This Science Will Make You Feel Better About What You Eat, de Bite, à télécharger sur iTunes ou sur le site motherjones.com/topics/bite/
(24 minutes, en anglais)

LIRE

Une planète loin d’être plate
Le plat, ou les surfaces planes, est un concept auquel on associe la douceur, l’uniformité, la prévisibilité et une esthétique recherchée; mais aussi la monotonie, le vide, l’absence, l’ennui, l’indésirable… Le plat est la colonne vertébrale de Flatness, un livre d’une grande originalité, qui étudie, le plus sérieusement du monde, l’histoire de la Terre autant que celle de nos cours gazonnées, et les jeux vidéo, pour nous faire voir notre monde sous un angle surprenant. Un tour de force que l’auteur, professeur émérite d’histoire à l’université nationale d’Australie, réussit sans jamais être « plate ».
Flatness, par B.W. Highman, Reaktion Books, 264 p.

Disque dur externe
Aussi prodigieuse soit-elle, notre mémoire n’arrive pas, à elle seule, à tout enregistrer de l’expérience humaine. Nous avons donc inventé une panoplie de supports pour en conserver toutes les traces et, ainsi, mieux les transmettre, les partager et les protéger, en espérant que tout cela nous survivra lorsque nous ne serons plus de ce monde. Depuis la tablette d’argile jusqu’aux mégadonnées, L’invention de la mémoire nous présente ici les inventeurs, les supports (papier, papyrus, film, disque dur) et les procédés ayant contribué à pérenniser notre mémoire collective. Un livre dense, à lire avec un marqueur à la main, pour ne rien oublier (ou presque).
L’invention de la mémoire : écrire, enregistrer, numériser, de Michel Laguës, Denis Beaudouin et Georges Chapouthier, CNRS Éditions, 384 p.

À la recherche du temps perdu
Vous avez demandé davantage de « temps pour vous » au père Noël et il n’a toujours pas répondu ? Si vous avez envie d’explorer cette notion, L’ordre du temps est pour vous. Le chercheur en physique théorique Carlo Rovelli apporte ici une théorie sur la variation de l’écoulement du temps et de sa perception, en s’appuyant sur les écrits des philosophes et des grands noms de la littérature. Il décortique notre façon de mesurer le temps, se demande ce qui se passe lorsqu’il ne se passe rien et nous rappelle que le temps s’écoule à des vitesses différentes selon l’endroit où l’on se trouve. On peut même y puiser des trucs pour allonger nos journées. Reste seulement à trouver du temps pour le lire !
L’ordre du temps, de Carlo Rovelli, Flammarion, 354 p.

Publicité

À lire aussi

Culture

Le meilleur de la culture scientifique – juin 2019

Des suggestions d'émissions télé, une application et des livres à saveur scientifique.
Culture

Une sortie bien spatiale

Fidèle à sa mission de nous faire voir le monde à travers la science, l’histoire et l’art contemporain, ce petit trésor qu’est le Musée régional de Rimouski nous présente une lumineuse programmation.
Culture

Des suggestions culturelles pour s’occuper l’esprit

Nous avons regroupé quelques suggestions pour s'évader l'instant d'un balado, d'un bon documentaire ou à la suite d'une lecture divertissante.