Publicité
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – avril-mai 2019

09-04-2019

Photo: Musée Redpath

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: un balado qui nous propulse dans une panoplie de scénarios futuristes le temps d’un épisode, une visite pas du tout ennuyante au Musée Redpath, un documentaire sur l’empreinte de l’humain avec des images recueillies par la NASA et des idées de lectures à saveur scientifique.

VISITER

De la mer au jardin
On ne s’ennuie pas au Musée Redpath (photo ci-haut), surtout les fins de semaine, toujours remplies d’activités et d’ateliers. Ces jours-ci, le musée d’histoire naturelle propose aux 9 à 14 ans des initiations aux mondes de la musique et des mammifères marins ; pour les 4 à 7 ans, des découvertes multisensorielles dans l’univers des canidés –; et pour les familles, la découverte des jardins anciens. Consultez le calendrier en ligne du Musée pour rester à l’affût et ainsi voir d’un autre œil ses foisonnantes collections. Une destination à tenir en réserve pour les petits-enfants ainsi que les neveux et nièces en visite.
Musée Redpath, à Montréal, sur le campus de l’Université McGill, mcgill.ca/redpath/fr

 

LIRE

La science sort ses gros canons
Au cinéma, avec votre maïs soufflé et vos lunettes 3D, êtes-vous du genre à remettre en doute le réalisme des histoires de superhéros, des épopées interstellaires et des rencontres du troisième type ? Si vous levez votre grand verre de boisson gazeuse en guise de oui, vous adorerez La science fait son cinéma. Ici, l’astrophysicien Roland Lehoucq et le paléontologue Jean-Sébastien Steyer abordent les concepts scientifiques respectés ou mis à mal dans une quinzaine de longs métrages. Le film Gravité leur permet d’expliquer à l’aide des lois de la physique comment George Clooney peut poursuivre Sandra Bullock (et elle, le Soyouz) dans l’apesanteur de l’espace. Ils illustrent comment Matt Damon, dans Seul sur Mars, se casse un peu trop la tête pour produire de l’eau afin de faire pousser ses patates. Ils s’inquiètent aussi pour la santé cardiaque et la température interne de Godzilla, le roi des monstres. Qui aurait pensé que les gros canons d’Hollywood animeraient des conversations aussi instructives ?
La science fait son cinéma, par Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer, Le Bélial’ Éditions, 246 p.

Et Phi alors ?
Qu’ont en commun la silhouette de l’Aston Martin coupé DB9, le cœur de la carambole ou la spirale d’un ouragan ? Le nombre d’or, quoi d’autre ? Ce trésor mathématique qui fascine les humains depuis des siècles est le sujet de l’ambitieux The Golden Ratio. Le livre réussit d’ailleurs très bien sa mission de vulgariser l’exquise géométrie de ce concept associé à la beauté. Abondamment illustré, doublé de graphiques, de formules savantes et d’explications bien tassées, il est assez bavard pour plaire aux connaisseurs, sans se faire trop intimidant pour les autres. Un beau livre, dans tous les sens du mot.
The Golden Ratio: The Divine Beauty of Mathematics, par Gary B. Meisner, Race Point Publishing, 224 p.

 

Image: ICI Explora

VOIR

La Terre en plongée
Le temps a passé à une vitesse folle depuis 1972, année où Apollo 17 nous a rapporté La bille bleue, le premier portrait de la Terre vue de la Lune. Pour souligner le Jour de la Terre, le documentaire Planète Terre : l’empreinte de l’Homme, nous montre un vaste échantillon d’images recueillies par la NASA dans les décennies suivantes. Vous y verrez le déploiement des « paradis » touristiques que sont la Playa del Carmen, au Mexique, et Las Vegas au fil des années, puis le tapis enneigé du Kilimandjaro fondre et les lacs s’assécher. Pendant ce temps, les centrales électriques solaires émergent, formant d’intrigants signaux lumineux. Bien qu’il ne réinvente pas la roue, ce documentaire qui regarde de haut ce qui se passe ici-bas nous montre sans artifice que notre présence sur Terre ne passe pas inaperçue.
Planète Terre : l’empreinte de l’Homme, le lundi 22 avril à 22 h à ICI Explora.

 

ÉCOUTER

Retour vers le futur
Fermez les yeux, respirez profondément, puis oubliez les soucis du présent pour vous propulser dans le futur en compagnie de Flash Forward. À quoi ressemblerait une grossesse humaine dans l’espace ? Et si l’on pouvait se téléporter ? Que se passerait-il si le Rio Grande, le fleuve qui sépare les États-Unis et le Mexique, s’asséchait ? Le balado imagine les scénarios les plus improbables de l’avenir en se basant sur des recherches scientifiques et des questionnements actuels. Le tout est bonifié d’une dose de science-fiction, mais demeure juste assez farfelu pour être plausible.
Flash Forwardwww.flashforwardpod.com

Publicité

À lire aussi

Culture

Rats de laboratoire

Une centaine de personnes sont devenus rats de laboratoire, l'instant d'une émission pilotée par Jean-René Dufort et Marie-Pier Élie.
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – Octobre-novembre 2017

Notre journaliste déploie son flair pour sélectionner le meilleur de la culture scientifique, qu'il s'agisse de livres, de balados, d'expositions, de documentaires, d'émissions ou d'événements.
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – Décembre 2017

Notre journaliste déploie son flair pour sélectionner le meilleur de la culture scientifique, qu'il s'agisse de livres, de balados, d'expositions, de documentaires, d'émissions ou d'événements.