Publicité
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – avril-mai 2020

12-06-2020

Image: Musée des ondes Emile Berliner

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: un musée à visiter en ligne, une série documentaire, deux balados de Médecins sans frontières et cinq livres à dévorer.

Visiter

Une bande magnétique

Inscrite dans les commémorations du centenaire de la radiodiffusion au Canada, la nouvelle exposition 100 ans de radio à Montréal du Musée des ondes Emile Berliner célèbre le pan métropolitain de cette technologie révolutionnaire ayant mis à profit le talent de scientifiques et d’artisans. En plus de revenir sur l’influence directe qu’ont eue Guglielmo Marconi et Reginald Fessenden sur la radio canadienne, l’exposition présente de précieux artéfacts tels qu’une clé de Morse, des postes à galène et bien d’autres récepteurs. Ne manquez pas d’explorer les archives : vous pourrez entendre un vrai gramophone à l’œuvre − instrument d’ailleurs inventé par Emile Berliner, cet Allemand d’origine qui a permis de démocratiser l’écoute de la musique.

Musée des ondes Emile Berliner, moeb.ca

Image: TV5

Voir

Maître tisserand

Dans la série documentaire en huit épisodes Tribal, le docteur en neuropsychologie Guillaume Dulude utilise ses connaissances scientifiques pour tisser des liens de confiance avec des tribus isolées de la planète. Dans l’épisode sur l’Éthiopie par exemple, il renoue avec le peuple des Karos huit ans après sa dernière visite. Avec ses talents de communicateur, cet Indiana Jones des temps modernes raconte les défis du quotidien de ces peuples méconnus tout en fournissant aux téléspectateurs quelques clés pour aller vers autrui sans rien brusquer.

Tribal, à TV5 Monde, dès le vendredi 3 avril à 21 h, et sur tv5unis.ca

Écouter

Passion sans frontières

Pour en apprendre davantage sur les grandes crises humanitaires et les gens investis corps et âme dans les soins aux victimes, on se branche sur ces deux balados de Médecins sans frontières (MSF), Alpha Zulu et Everyday Emergency. Sans être innovant dans la forme, le premier interroge des membres de l’équipe sur leur travail hors du commun. Ainsi, une pédiatre parle autant de la résilience des personnes condamnées que de son propre choc post-traumatique, résultat de 40 années passées sur le front. La branche britannique de MSF a quant à elle produit Everyday Emergency, qui pousse les portes des cliniques des régions les plus instables. Médecins, infirmières et patients nous plongent dans l’action.

Alpha Zulu : msf.ch
Everyday Emergency : msf.org.uk

Lire

Grandeur nature

Quelle heureuse saison que celle du printemps ! Pour l’apprécier dans toute sa splendeur, voici deux précieux ouvrages qui vous aideront à apprivoiser les trésors que recèlent forêts et jardins.

Mycologues débutants et avertis voudront mettre la main sur l’édition augmentée du Grand livre des champignons du Québec et de l’est du Canada. Avec ses 1 200 espèces recensées, et son foisonnement de photos pour faciliter l’identification, voilà un guide aussi complet que riche, et qui reste simple d’utilisation. L’auteur a eu l’heureuse idée de fournir un glossaire pour permettre aux gens qui ne cherchent qu’à récolter des champignons pour le souper de s’initier en douceur aux termes plus techniques. Les connaisseurs y glaneront également de nombreuses informations scientifiques garantissant une saison de cueillette des plus fructueuses.

Quant au collectif derrière Flora, il nous propose une incursion éminemment sensuelle où nous découvrons les plus intimes retranchements des végétaux. Les bourgeons n’auront plus aucun secret pour vous grâce à la photographie macroexplicite, qui révèle autant les sécrétions de nectar exsudées par la campanule bleue que les couleurs exubérantes que nous réservent les arbres à l’automne. Mais Flora, c’est une aventure aussi magnifique qu’érudite : on sait y conter fleurette et trouver chaque fois les mots justes pour nous expliquer combien merveilleuse est cette biodiversité.

Le grand livre des champignons du Québec et de l’est du Canada, par Raymond McNeil, Éditions Michel Quintin, 648 p.
Flora, par un collectif d’auteurs, Éditions MultiMondes, 440 p.


Du grand art

Les ossements exotiques de dinosaures sont les nouveaux objets d’art du 21e siècle, s’achetant aux enchères au même prix qu’un Chagall. Mais derrière ces trésors du passé se trame un commerce aux contours obscurs. Lesquels ont une valeur pour la science ? Les paléontologues et les chasseurs de fossiles ne s’entendent pas sur la question. Si ces vestiges renferment les données nous permettant de comprendre l’évolution de notre planète, le livre The Dinosaur Artist dévoile quant à lui les coulisses de ce commerce en se basant sur le cas du marchand de fossiles Eric Prokopi.

Dans cette intrigue naviguant entre le présent et le passé, Paige Williams, reportrice au New Yorker, retrace le fil des évènements ayant mené à l’arrestation du marchand, une première dans le commerce de fossiles. En 2012, la vente aux enchères d’un T. bataar, cousin du T. Rex, a mis la puce à l’oreille aux scientifiques. Cette espèce provient de la Mongolie, pays qui interdit la vente de ses dinosaures… Grâce à son écriture d’une minutie chirurgicale, The Dinosaur Artist est un exaltant crime-réalité où s’entremêlent le politique, la science et le juridique.

The Dinosaur Artist : Obsession, Betrayal and the Quest for Earth’s Ultimate Trophypar Paige Williams, Hachette Books, 410 p.

 

Mots d’amour

L’insolente linguiste Anne-Marie Beaudoin-Bégin secoue gentiment la cage des puritains de la langue dans le dernier tome de sa trilogie sur le français La langue racontée : s’approprier l’histoire du français. En remontant la riche histoire du français jusqu’à ses origines, la sociolinguiste montre que l’usage a longtemps dicté la forme et non l’inverse. À travers sa vision décomplexée et déculpabilisante, elle détricote certains arguments brandis par l’élite et redonne le français au peuple. Vive le français libre !

La langue racontée : s’approprier l’histoire du français, par Anne-Marie Beaudoin-Bégin, Éditions Somme Toute, 150 p.

 

Les contes des mille et une pattes

L’une de mes tantes adorées me racontait ne plus pouvoir ébouillanter les nids de fourmis autour de son chalet sans se faire sermonner par son petit-neveu. S’il n’était pas haut comme trois pommes, on pourrait croire qu’il a lu Terra insecta : pour sauver la planète, sauvons les insectes et compris que ces créatures imposent le respect. N’ont-elles pas survécu à cinq extinctions massives ? De sa plume vivante et colorée, Anne Sverdrup-Thygeson rapporte des faits scientifiques aussi succulents les uns que les autres. L’auteure détaille explicitement la manière dont se nourrissent les mouches domestiques (vous ne voudrez plus JAMAIS qu’elles se prélassent sur votre sandwich), vulgarise la reproduction des abeilles en faisant un clin d’œil à la chanteuse Beyoncé et explique que le chocolat n’existerait pas si ce n’était de la contribution d’une minuscule mouche de la famille des cératopogonidés. Un livre qui pique assurément la curiosité.

Terra insecta : pour sauver la planète, sauvons les insectes, par Anne Sverdrup-Thygeson, Éditions MultiMondes, 320 p.

Publicité

À lire aussi

Culture

Deuxième atlas des oiseaux nicheurs du Québec: un oiseau rare

Imposant cadeau qui ne tombe du ciel qu’une fois tous les 25 ans, le Deuxième atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional arrive enfin sur les tablettes.
Culture

Des suggestions culturelles pour s’occuper l’esprit

Nous avons regroupé quelques suggestions pour s'évader l'instant d'un balado, d'un bon documentaire ou à la suite d'une lecture divertissante.
Culture

Empire inca et autres curiosités

Les Incas ont laissé une trace indélébile malgré la rapide disparition de leur empire. Le Musée Pointe-à-Callière, à Montréal, met en valeur leurs trésors inestimables dans l’exposition Les Incas… c’est le Pérou !