Publicité
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – janvier-février 2020

07-02-2020

Image: ICI Explora

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: balado historique, documentaire sur Hedy Lamarr, la femme derrière le Wi-Fi, et livres pour tous les curieux.

ÉCOUTER

Les histoires de l’ombre

De nombreuses histoires font chaque jour les manchettes sans toutefois s’inscrire dans les livres d’histoire. Le balado radio-canadien L’histoire ne s’arrête pas là en fait son inspiration première. Que ce soit ce boulanger devenu le Al Capone du Québec ou encore la fermeture abrupte du Collège Manitou, l’un des premiers établissements postsecondaires destinés aux étudiants autochtones du pays, l’animateur André Martineau, collaborateur à l’émission Aujourd’hui l’histoire, revient sur ces faits oubliés en s’interrogeant sur ce que notre présent serait si leur issue avait été différente.

L’histoire ne s’arrête pas là, à télécharger sur votre plateforme de balados préférée.

REGARDER

Véritable supernova

Pour célébrer la Journée internationale des femmes et des filles de science, ICI Explora propose un documentaire au sujet fort intrigant : la vie de l’actrice hollywoodienne d’origine autrichienne Hedy Lamarr. Derrière son joli minois se cachait une inventrice brillante : on lui doit entre autres la mise au point d’un système de transmission par étalement de spectre, une idée révolutionnaire qui a ouvert la voie au Wi-Fi, au Bluetooth et au téléphone cellulaire. Hedy Lamarr : la femme derrière le wifi revient sur le parcours inusité d’une femme indépendante qui préférait retourner à ses inventions une fois sa journée de tournage terminée et qui s’est révélée audacieuse jusque dans ses chirurgies esthétiques. Sans le moindre complexe, elle y a eu recours jusqu’à la fin de sa vie, dictant aux chirurgiens comment inciser sa peau pour ne pas y laisser de cicatrice. Là aussi, elle aura imprimé sa marque. Si sa contribution scientifique ne lui a jamais valu un sou, ce documentaire lui rend un hommage bien senti.

Hedy Lamarr : la femme derrière le wifi, le mardi 11 février à 21 h à ICI Explora.

LIRE

De Caramail à Juicero

Ceux qui se sentent un brin dépassés par l’univers de la technologie, son langage et son actualité trouveront la mise à jour qu’il leur faut en se procurant WIKI, GIF & LSD : l’encyclopédie anecdotique du Web. Tel que son titre l’indique, le livre répertorie les grandes et petites histoires de la technologie. Il nous remémore ainsi les regrettés des années 1990 (comme le logiciel de messagerie instantanée ICQ), vulgarise les plateformes méconnues de certaines générations (dont Twitch et Musical.ly) et s’arrête sur des termes permettant de mieux comprendre notre époque (l’égocasting et la quantification de soi, ça vous dit quelque chose ?). Les auteurs racontent le tout avec intelligence et humour. On like beaucoup.

WIKI, GIF & LSD : l’encyclopédie anecdotique du Web, par Matthieu Dugal et Fabien Loszach, Éditions Cardinal, 268 p.

 

Si la vie vous intéresse

Manger, c’est bien. Mais comprendre la science des aliments, c’est encore mieux ! Cela nous invite à consommer plus intelligemment. Cette science est désormais à portée de main grâce au livre Mieux conserver ses aliments pour moins gaspiller, d’Anne-Marie Desbiens, surnommée la «foodie scientifique». Dans ce livre illustré, la chimiste fournit tous les ingrédients pour préserver et cuisiner les aliments sans mettre sa vie en péril ; elle nous familiarise d’ailleurs avec l’écosystème peuplant notre réfrigérateur. En plus d’être clairement vulgarisé et très digeste, l’ouvrage réussit son pari de modifier nos habitudes. Plutôt que de hurler en découvrant une mousse verdâtre dans votre pot de yogourt, il vous donnera envie d’observer cette colonie de microorganismes avec une nouvelle curiosité. Il n’y a pas de petites victoires.

Mieux conserver ses aliments pour moins gaspillerpar Anne-Marie Desbiens, Éditions La Presse, 276 p.

 

Jardin secret
Après avoir publié les Lettres biologiques : recherches sur la sexualité humaine, du frère Marie-Victorin, Boréal nous plonge cette fois dans la correspondance du botaniste avant-gardiste avec l’une des premières femmes à faire carrière en science au Québec, soit sa confidente Marcelle Gauvreau. Ces Lettres au frère Marie-Victorin : correspondance sur la sexualité humaine sont une incursion studieuse dans la physiologie féminine des années 1930. La communicatrice hardie partage, avec son «directeur spirituel», comme elle l’appelle, ses réflexions sur l’orgasme et le fruit de ses enquêtes sur la sexualité maritale menées auprès de ses copines. Cette incursion dans le jardin secret féminin est d’une grande richesse et l’on ne peut qu’avoir une pensée bienveillante envers nos grands-mères. On découvre par exemple comment les femmes vivaient les désagréments des menstruations dans des chaumières sans intimité. Une audacieuse franchise devant laquelle on s’incline.

Lettres au frère Marie-Victorin : correspondance sur la sexualité humaine, par Marcelle Gauvreau et présentées par Yves Gingras et Craig Moyes, Boréal, 279 p.

 

La terre de chez nous

Un peu comme il nous est impossible de concevoir que nos parents ont déjà été adolescents, il est difficile d’imaginer à quoi ressemblait le territoire québécois dans sa tendre jeunesse. La préhistoire du Québec : la grande épopée de nos origines offre une délicieuse immersion dans le passé méconnu de notre contrée, où auraient été découvertes les traces de vie les plus anciennes de la planète. D’il y a 4,2 milliards d’années jusqu’à Samuel de Champlain, l’auteur déploie la ligne du temps du territoire et raconte son histoire dans un style vivant, enrichi de connaissances générales sur nos ancêtres.

La préhistoire du Québec : la grande épopée de nos origines, par Patrick Couture, Éditions Fides, 394 p.

Publicité

À lire aussi

Culture

Humour et science, une réaction exothermique aux Lundis HI HI

Une bande de joyeux passionnés a réussi à faire mentir ceux qui pensent que l’humour et la science ne peuvent former qu’un mélange hétérogène.
Culture

Livraison maraîchère – Chronique culture avril-mai

Jean-Martin Fortier parle de sa nouvelle série documentaire Les fermiers.
Culture

Deuxième atlas des oiseaux nicheurs du Québec: un oiseau rare

Imposant cadeau qui ne tombe du ciel qu’une fois tous les 25 ans, le Deuxième atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional arrive enfin sur les tablettes.