Publicité
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – mars 2019

01-03-2019

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: un balado qui aborde ce sujet tout en intimité que sont les mystères de la mort, un documentaire sur la consommation de stéroïdes et d’autres substances chez les sportifs ainsi que des suggestions de livres dans lesquels s’évader.

ÉCOUTER

La vie après la mort
L’auteure Taous Merakchi était fascinée par le trépas, tout comme son père. À la mort de ce dernier, elle a cherché à comprendre ce qui se passe une fois le dernier souffle rendu. Elle aborde ce sujet délicat en toute intimité avec le balado Mortel qui, au fil des épisodes, lève un peu plus le voile sur les mystères de la mort. Une thanatopractrice et une médecin légiste se confient ainsi sur leur manière de voir leur pratique, et les rites d’ici et d’ailleurs sont racontés. Une autre superbe production de la compagnie française Nouvelles Écoutes. nouvellesecoutes.fr/mortel

REGARDER

Un sujet musclé
Si les athlètes ont recours aux stéroïdes et à d’autres substances dangereuses pour améliorer leurs performances, les sportifs du dimanche aussi les reluquent, dans l’espoir de développer une charpente aussi massive que celle de l’acteur Dwayne Johnson. Toutefois, peu de gens sont conscients des dommages irréversibles que leur consommation peut causer à leur corps et leur mémoire.

Dans le documentaire Dopage, la victoire à tout prix?, le toujours divertissant Xand van Tulleken, animateur et médecin britannique, s’entretient avec d’ex-drogués du sport, teste les techniques pour échapper aux contrôles et présente les récentes innovations en matière de dopage. Parmi celles-ci, on découvre la stimulation crânienne et le dopage génétique, qui permet de prendre du muscle sans avoir à lever un seul haltère. À écouter avec notre adolescent et futur olympien ou avec notre douce moitié qui carbure à l’entraînement physique.
Dopage, la victoire à tout prix?, le mercredi 20 février à 22 h, en primeur à ICI Explora.

LIRE

Science, fiction

Une biologiste déterminée à poursuivre l’observation scientifique de ce monde à la dérive; des parasites qui se multiplient et colonisent les êtres vivants; des monstres sous-marins infestant les alentours d’un village flottant: ils se côtoient tous dans l’envoûtante fiction dystopique Faunes. Dans cet univers, la nature vorace s’adapte pour survivre et reprendre ses droits sur l’humain. L’atmosphère brumeuse, moite, poétique et charnelle qu’a créée Christiane Vadnais est obsédante à souhait. Avec ce premier livre, l’auteure fait une solide impression.
Faunes, par Christiane Vadnais, Éditions Alto, 137 p.

 

Quand les cerveaux s’affrontent

Dans La plus belle histoire de l’intelligence, les scientifiques français Stanislas Dehaene et Yann Le Cun entament une fascinante discussion sur l’intelligence. On y apprend que les nouveau-nés ont un étonnant sens mathématique, que les huîtres sont dotées d’une prémisse d’intelligence, on découvre ce qu’il faut avoir pour être stupide et que les ordinateurs ne devraient pas se tourner contre nous (fiou). On se couche plus brillant.
La plus belle histoire de l’intelligence, par Stanislas Dehaene, Yann Le Cun et Jacques Girardon, Éditions Robert Laffont, 286 p.

Un Douglas inconsolable

La forêt de Port Renfrew, sur l’île de Vancouver, abrite Big Doug le solitaire, le deuxième sapin de Douglas au Canada pour la taille. Son âge ? Quelque part entre 500 et 1 000 ans. Quand le bûcheron Dennis Cronin l’a aperçu en 2011, impressionné par sa prestance, il l’a protégé des scies mécaniques en l’entourant d’un ruban. Les arbres voisins n’ont pas eu cette chance et Doug trône aujourd’hui, seul, au milieu des décombres.

Big Lonely Doug: The Story of One of Canada’s Last Great Trees revient sur l’histoire de ce colosse. L’ouvrage jette un regard scientifique sur l’importance de ces véritables cathédrales pour les écosystèmes côtiers et l’industrie du bois. Un récit nuancé et poignant qui nous fait voir à quel point les éléments sont interreliés sous la canopée.
Big Lonely Doug : The Story of One of Canada’s Last Great Trees, par Harley Rustad, House of Anansi Press, 315 p.

OFFRIR

Cuisine laboratoire
Le jus peut-il remplacer un fruit? Pourquoi le cerveau gèle-t-il quand on boit une sloche? Pourquoi certains aliments « produisent-ils » de petites mouches? Ce ne sont là que quelques-unes des questions auxquelles répond Explique-moi… les aliments, un livre éducatif destiné aux chefs en herbe. Rempli d’astuces et de recettes (dont un attrayant gâteau multicolore), il amène les jeunes dans les coulisses de l’alimentation. L’ouvrage contient également des expériences franchement amusantes démythifiant la chimie alimentaire. On le suggère à partir de huit ans − quoique ma fille de trois ans l’adore et le demande avant le dodo. Préparez-vous à ce que vos sous-chefs proposent leur « aide » à l’heure des repas !
Explique-moi… les aliments, par Ricardo Larrivée et Jade Bérubé, Éditions Auzou, 130 p

Publicité

À lire aussi

Culture

Le meilleur de la culture scientifique – Juillet-août 2017

Notre journaliste déploie son flair pour sélectionner le meilleur de la culture scientifique, qu'il s'agisse de livres, de balados, d'expositions, de documentaires, d'émissions ou d'événements.
Culture

De l’art solide comme le roc

Découvrez des gravures millénaires grâce à l’exposition virtuelle Des images dans la pierre.
Culture

L’art de parler des changements climatiques

L’exposition Anthropocène abordera les changements climatiques à travers la lentille de l’art contemporain. Elle prend l’affiche simultanément dans deux musées cet automne.